(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sujets à débat : 2e itération de réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Mer 18 Jan - 1:27

Citation :
J'invite l'ensemble de la population, comme des représentants, à amener sujets à débat pour la 2e réunion du conseil. Tout point pertinent pourra être débattu.

Nous invitons avec vigueur représentants du Port, du Village de la berge, de l'Éclipse, de la Milice, à manifester disponibilité pour temps de concorde.

La Communauté des Savoirs, par mon biais, aimerait présenter le point suivant :

La législation.

Puisque la logique et le bon sens seuls ne sont remparts moraux et légaux suffisants, il semble, pour réguler tant le bon vouloir que les actions en la colonie, prouvée par quelques esclandres, allant de meurtre de sang froid, à assauts, à massacre en règle systématique des bestiaux assurant la subsistance, culminant en mêlée générale et larcins successifs sur la grande place.

La communauté des savoirs ose proposer l'élaboration d'une législation, dont il faudrait produire, puis entériner au moins première itération. Sera débattue, ouvertement, la création des lois. Nous n'espérons pas un codex aussi extensif qu'impossible à appliquer. Mais, une liste de règles de base auxquelles se tenir, au centre desquelles : ne pas occire, ou chercher à blesser un autre colon, ou ne pas chercher à délibérément endommager ou voler le bien d'autrui, puisque le bon sens seul ne suffit pas à lui-même, et que vient un temps où candeur et bonne foi persistant de par trop peuvent être désignées comme bêtise.

Pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires doivent également, pour éviter une concentration entre les mains d'une institution ou groupe seuls, devraient être séparés. Si les bases législatives peuvent être élaborées depuis les babillards publics, et sur les bases du bon sens, que le pouvoir exécutif peut revenir aux gens d'armes de la milice, le jugement des cas devra revenir à une instance séparée : qui du conseil, qui a des juges nominés sur une base qui puisse convenir.

Certains protesteront, et regimberont peut-être. Mais souvenons nous que nous sommes amalgames de survivants, aux intérêts parfois disparates, et en certain cas avec un souci d'autrui flageollant. Et que cela, plus l'existence préalable de deux "prisons", et de bien d'avantage de groupes d'intérêts, constitue un terreau explosif. Faisons-nous un devoir d'anticiper le pire, et de le prévenir. Que la menace vienne de l'extérieur, où de notre giron.

Revenir en haut Aller en bas
Xalith Illistree,Drow

avatar

Messages : 121
Date d'inscription : 05/12/2015

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 0:45

Bonsoir,

En premier lieux, il serait sans doute approprié de discuter de l'adhésion ou nous du port et du village de la berge. Pour le moment, les membres du ports semblent avancer et reculer dans se dossiers. J'ignore ce que la tête du groupe pensent, toutefois. lors de cette rencontre, nous pourrons officialiser leur entrés, ou bien, rayer leur nom de membre potentiel du conseil.

Pour ce qui est de la législation, il va de soi que la création de loi est quelque chose qui devra être fait le plus rapidement possible pour encadrer les différents abus. Nous avons tous une notion différence de ce que devrait être les lois et jusqu’où nous devrions aller. Alors de prendre le temps de débattre serait, judicieux.

Et en dernier point, il serait sans doute intéressant de parler des défenses de Sud'Ile et ce qui doit être fait.


Pour ce qui est l'heure de la reunion, il serait sans doute plus avisés de s'occuper de trouver une date qui convient à la milice et a la communauté des savoirs. Je devrais etre en mesure de m'adapter à l'horraire prévus.

Xalith pour l'éclipse.



Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 1:01

Il serait dit qu'Aethyr serait celle représentant la Communauté en cette seconde itération de la réunion. Sans doute donnerait-elle ses disponibilités, sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Achyl Ezekiel

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 1:02

Citation :
Au conseil,

Concernant "Le village de la berge" aux dernières nouvelle William avait volonté de partir et se délocaliser. Ce dernier aurait recu un/des refus d'eventuel associés ne souhaitant pas s'impliquer dans son village. Visiblement ce projet comme je le craingais tiens uniquement sur l'acharnement d'une seule personne, hors comme dit précédement, l'un des criteres pour adhérer a ce conseil et que si la personne responsable trépasse, le projet continue sans être chamboulé et donc n'ébranle en rien l'organisation du conseil.

Concernant le Port de ce que je sais, la question est dans une remise en question de "Le conseil propose les lois et le peuple vote". Évidemment la Milice se pliera a toute loi voté/decidé/approuvé au final par le conseil. Outre ceci je me fit aux dires de Xalith et reste dans la même idée qu'avec "Le vilage de la berge" Si la tête du groupe change, cela ne doit en rien perturber l'organisation du Conseil

Concernant les défenses de Sud'Ile des plans de fortifications ont été fait et des nouveaux sont en cours également pour équiper ses dites futurs défenses, j'ai également une grosse proposition à faire au conseil concernant ce point.

Je suis disponible (demain irl a n'importe quel heure)

Achyl Ezekiel Pour la Milice
Revenir en haut Aller en bas
Ryoji

avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 26/03/2016

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 3:48

L'Ermite envoya une missive au conseil, reprenant en partie les suggestions précédemment proposées :

@Ryoji a écrit:
Aux membres de l'honorable Conseil,

La sobriété et la simplicité de la lois proposée par Siv semble être un gage de bonne compréhension. A lois trop complexes et trop bavardes, trop de qui-pro-quo et interprétations.

Je souhaite aussi suggérer, la création de deux rôles, ceux-ci auront pour tache de rendre la justice impartiale et magnanime.

Ainsi, comme Siv l'a proposé ailleurs, le Juge indépendant et nommé par le conseil aura la charge de déterminer la faute et les réparations à la faute. Il va de soit que la Milice ne peut-être juge et partis.

De plus, il me parait important aussi qu'un Soigneur nommé par le conseil inspecte, et veille aux conditions de détention des accusés. Il ne peut y avoir de justice sans bienveillance.

Par ailleurs, se posent quelques questions d'une certaines importance. En effet, un autre peuple s'organise après la lisière de la forêt, qui sans doute organisera ses propres lois et ses propres protecteurs. Pour être aussi transparent que l'eau qui coule à la source, de nombreuses âmes qui passent par la colonie, vivent dans la foret. J'en fais parti. Ainsi, vient la question suivant : qu'en sont-ils des limites géographiques de la juridiction de la colonie ? Est-elle limité à la colonie, ou encadre-t-elle toute l'Ile ? Parce que les lois des cités et les lois de la nature ne peuvent se confondre, et pour que la Colonie et le Peuple Sylvestre vivent en harmonie la plus parfaite, il me parait évident de limiter les lois coloniales à la colonie.

En outre, je souhaite en apprendre un peu plus sur le statut actuel de la Milice. Peut-elle d'ores et déjà enfermer, réprimander alors que la lois qu'elle est censée appliquer n'existe pas encore ? Sans douter de l’intégrité de la Milice, un tel pouvoir sans encadrement ne risque-t-il pas d'être une source de conflit et de discorde entre les êtres de l'Ile ?

Puisse les échos des sentiens illuminer vos esprits,

Ryoji
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 9:25

Citation :
La proposition de législation, dans l'heure :

Les idées de principes qui me sembleraient applicables (que je vous invite à bonifier).
Les lois se doivent, à mon sens, de demeurer pratique : si ne se trouve lésé ou blessé qu'un égo, il n'est à mon sens pas nécessaire de légiférer.

-Ne pas chercher à tuer un autre colon
-Ne pas chercher à blesser un autre colon
-Ne pas dérober les biens d'autrui
-Ne pas chercher à porter atteinte aux biens d'autrui, immobiliers comme conventionnels.

Pour offrir une piste de réponse aux questionnements de Ryoji, j'aimerais que les limites de la législature de Sud'Ile persistent en ses enceintes : il demeure primordial de souligner appliquer la loi précisément en cette endroit où elle peut s'appliquer, de par la présence des miliciens chargés de la faire exécuter par exemple. Et s'il est plus aisé de disséminer, voire patrouiller pour la Milice au sein des grandes plaines, je doute qu'il soit même envisageable de poster un homme derrière chaque arbre, afin qu'un forfait ne soit perpétré, ou que son perpétrateur soit appréhendé.

Les forestiers pourront repiquer, ou non, les lois promulguées par la colonie, en tout ou en partie s'ils le désirent, par groupe ou comme un tout, développer accords de protection ou cohésion avec la colonie quand ils seront plus organisés.

Cela dit, les crimes perpétrés en territoire colonial seront à juger, et sanctionner comme tels, et je me permet de croire que la milice pourra aller appréhender le criminel concerné hors des enceintes en cas de fuite.

Quant à ce que les uns et les autres peuvent dès lors, ne se limite qu'au rapport de force. Certains, sur l'ile ont déjà occis. D'autres, volé. D'autres, cherché à détruire. Tout, pour leur propre profit, ou divertissement. D'autres, attestant faire cela pour le bien commun. Ainsi, sans loi tout un chacun peut faire ainsi qu'il lui plait et demeure seul dépositaire de ses actes. Mais, lois promulguées et instauration d'un système judiciaire limitent et définissent les prérogatives, pour le bien commun.

Le dilemme se posant pour les miliciens, et qu'il faut comprendre : qu'est-ce qui alors défait le plus la crédibilité de leur institution : laisser faire lorsque préjudice est posé, ou enfermer ceux qui le perpètrent. C'est pourquoi la création de lois demeure urgente. Entretemps, les seules limites demeurent celle de la morale et de l'envie, ou de leur absence.

Siv.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 10:31

La représentante de la Communauté des savoirs était prête à discuter des lois, du territoire où elles seraient appliquées, des places potentielles au conseil et des défenses de Sud'Ile, ainsi que tout autre sujet que les deux autres groupes désiraient aborder, aux heures transmises.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   Ven 20 Jan - 22:07

(Finalement, j'ai un imprévu ce soir! Ces disponibilités sont normalement bonnes pour tous les jours, par contre.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sujets à débat : 2e itération de réunion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sujets à débat : 2e itération de réunion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'union fédérale : un moyen de réussir?
» Quel est le rôle de la modération ?
» Rémunération oraux du bac
» 1AM 2ème génération P1 S1
» 1AM 2ème génération P1 S1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: L'Île, le nouveau monde :: Archives de l'îles :: Le Conseil-
Sauter vers: