(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cercle de Pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Dim 27 Nov - 13:22

Pour une première méditation, Nishant aurait pu partager ce qui lui aurait semblé être le ressenti de toute une forêt, si calme aux premiers abords, effervescente, grouillante de mille vies disparates. Il aurait pu se faire, s'il s'était laissé porter par son songe, la racine vrillant le sol avec une constance qui n'avait d'égale que sa lenteur pour atteindre une source d'eau souterraine. Il avait pu se faire l'ourse inquiète, forageant dans les bois, cherchant à se gorger de toute pitance pour pouvoir mettre bas au printemps, au terme de son hibernation. Il aurait pu se faire l'oiseau alarmé, effaré par le passage de ces trois choses méconnues et bruyantes, le trio d'hommes qui venait de les quitter, incertain des intentions de ces grandes créatures-là. Il aurait aussi pu se faire le lézard léthargique, profitant un peu du soleil de fin d'automne, avant que le froid de l'hiver ne scelle son esprit dans un sommeil de plomb.

Le fé aurait pu se faire témoin, son esprit vagabondant, de mille et une liesses et d'autant de drames qui animait l'existence de la forêt, de sa plus petite créature à la plus vaste. Mais certainement ne pourrait il pas se permettre cette méditation bien longtemps, la multiplicité des choses à entrevoir et comprendre pourrait sans doute le déborder, surtout après une première fois.

Dès lors qu'il se sentirait prêt, ou se trouverait incapable de se maintenir, il sentirait, reprenant ses sens, ce petit cristal rose en sa paume. Un élément curieux qui, dès lors qu'il le tiendrait, pourrait le rendre plus concentré, ou à tout le moins plus sensible aux nuances du monde qui l'entourait.

L'incantation du Cercle d'Arcane avait un effet unificateur : il unifiait les druides en une même méditation, leur permettait de partager en quelque sorte, l'espace d'un instant, de leurs énergies sans heurts. Mais, la simple incantation leur permettait de tisser un lien, infime ou manifeste, avec la nature les entourant.

Le jeune fé, par là même, se trouvait lié, inéluctablement, à la forêt, à la nature, et à ce plan d'existence rattaché plus profondément que jamais à sa moitié d'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Dim 27 Nov - 14:41

Parfois effrayé comme l'animal qui fuit par instinct, parfois enjoué comme le lapin qui sautille partout. Le panel d'émotions se faisait énorme et déstabilisant mais autre chose semblait faire frémir les oreilles du fé. Il fronça les sourcils sous les murmures, les chants, les voix, quelque chose d'ancien et d'oublier, des âmes? Il serrait parfois le cristal entre ses doigts, manquant de sortir de sa transe à plusieurs reprises ayant du mal à ne pas être distrait.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Dim 27 Nov - 14:55

Elle laisserait à l'adolescent tout le temps qui lui serait nécessaire, demeurant dans son voisinage immédiat, veillant sur lui et ses réactions, cherchant à demeurer apaisante lorsqu'il ferait mine d'éprouver quelque détresse.

La shamane lui laisserait tout le temps qu'il faudrait, pour revenir à lui.

Puis enfin, quand il ouvrirait les yeux, elle serait à ses côtés, et elle vint l'interroger. Après tout, pour une leçon, que valait l'expérience sans la compréhension?


-Dis moi Nishant, qu'as-tu éprouvé, aperçu? Et qu'en déduis-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 28 Nov - 11:36

Il ouvrit les yeux avec lenteur, clignant un peu, la mine pensive. Puis il écouta les questions de la shamane et se gratta la tempe de l'index avant de répondre.

" J'ai éprouvé pleins de choses différentes que se soit émotionnel ou physique. J'ai eu froid pour les petits oiseaux survolant la neige, j'ai eu peur des bruits des inconnus profanant mon habitat, peur qu'ils soient des prédateurs et j'ai ressentis le besoin de me protéger, de me cacher, de survivre. Par la suite, j'ai entendu le bruit de l'eau, le vent dans les feuilles, les vers dans la terre et glissant vers le sol, autre chose m'a appelé. J'ai entendu des voix, des voix perdues, d'autres contrariées, d'autres encore rieuses... Le tout ne ressemblait plus qu'à une cacophonie générale car elles parlaient en même temps au milieu du souffle du vent, du clapotis de l'eau, du craquement des branches. Je crois que... que j'ai un peu mal à la tête. La vie est partout, elle court dans chaque morceau de ce monde mais elle est très bruyante! "

Il eut un petit sourire navré de faire un pareil constat, lui lançant un regard dubitatif.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 28 Nov - 23:06

Elle eut un sourire compréhensif pour l'adolescent, et posa sa main contre son épaule.

-Au gré de tes méditations, ta perception finira par s'affiner. Il est facile de se laisser déborder, de prime abord. Il faut se concentrer, focaliser ta perception plus précisément. Avec le temps, les méditations se succédant, les choses deviendront plus faciles, moins cacophoniques. La vie, ce monde est ainsi fait, qu'il superpose bien des choses, bien des êtres différents, bien des existences de toutes natures. Et la nature de ce monde, comme du Voile, les lie d'une façon inextricable, même si les parallèles n'apparaissent pas au premier regard. Même une vie elfique ou féérique ne permet pas d'en comprendre toutes les nuances, d'en découvrir tous les secrets. Mais c'est là une manière d'en découvrir davantage. La cohésion avec la nature et l'autre passe en partie par l'empathie, aussi. Le mieux serait de réaliser cette méditation une fois par cycle lunaire. Mais, sois rassuré, Nishant. Ton apprentissage ne s'arrêtera certainement pas là, et te sollicitera autrement.

Puis, elle s'était tue, jaugeant son filleul un instant, encourageante. Pendant cet instant de silence, des éclats de voix, lointains, s'élevaient du boisé avoisinant. Le campement de Milad n'était pas sis si loin, et les déballages du colosse, du pirate et du faux-vieux, quand ils élevaient la voix, pouvaient être entendus par bribes lointaines et peu déchiffrables.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 29 Nov - 13:53

Il lui rendit son sourire tendrement, hochant à ses mots. Au raffut du campement avoisinant, il eut un bref moment de distraction. Puis il replongea ses perles océaniques sur Siv.

" Peut-être que je devrais commencer étape par étape, me concentrer sur un élément en particulier, comme l'eau ou les arbres ou autre? Non? "
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 29 Nov - 21:39

La druidesse eut un hochement approbateur.

-Ce serait effectivement préférable, même si cette forme d'initiation requiert toujours une vue d'ensemble, dont tu viens de te pourvoir. Peut-être pourrais tu te concentrer sur un arbre, un arbre unique, ou un seul plant. Qui, en soi, peut déjà être grouillant de vie, et soumis à bien des influences. Si tu n'es pas trop éprouvé nous pouvons tenter tout de suite. Ou si tu te sens éreinté, nous réitérerons ainsi une première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 1 Déc - 13:21

Il eut un moment de cogitation puis s'exprima doucement.

"Je crois que j'ai besoin de méditer sur la méditation."

Il eut un petit sourire amusé, content de son humour à deux pièces d'or.

"Et surtout, je ne resterais pas trop longtemps loin de mon campement sinon Maryel va s'inquiéter. Elle ne peut pas vivre sans moi c'est fou!"

Il eut encore un sourire taquin puis se redressa, fourrant ses mains dans ses poches après avoir tenté de serrer Siv dans ses bras et avoir réussi ou non selon la réaction qu'elle aurait eue. Il était prêt à repartir, ne tenant que peu en place.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Ven 2 Déc - 10:20

Elle eut un petit sourire en coin. Une telle première méditation pouvait être éprouvante, et les adolescents tenaient rarement en place, ainsi, la chose s'expliquait.

-Il y a beaucoup à songer, lorsqu'on se découvre part d'un tout. Salue ton oncle et ta soeur de ma part, si tu le voulais bien, j'espère qu'ils vont bien.

En l'étreignant, elle glissa dans la paume du fé une petite pochette contenant des tranches de fruits séchés variées, une manne qui se tarissait alors que l'automne faisait doucement place à l'hiver. Elle espérait que leur sucre ne serait pas pour déplaire au trio de fées.

-C'est pour eux, et pour toi. Et ne dis pas non, tu es arrivé les mains pleines, et je tiens à ce que tu repartes de la même façon. Je n'entend pas que tu t'éloignes trop d'eux, ou que tu les quittes trop longtemps, mais j'espère te revoir prochainement. Sois prudent, et puissent les Astres te guider, ainsi que vous veiller tous trois.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Dim 4 Déc - 21:29

(...)

Un peu de temps avait passé, un cycle lunaire, comme promis, avant que la shamane n'en vienne à rapatrier au cercle les membres du clan qui le voulaient bien. L'automne tirait définitivement à sa fin, avec la lente descente de la constellation du sanglier, laissant sa place peu à peu à celle du rat géant.

À Davarion, et Aethyr elle avait expliqué le rite le plus simple. Une offrande à faire, de nature au choix, pour rendre grâce aux Astres des bienfaits et des événements heureux de l'année précédente. Les cyniques hausseraient le sourcil, certainement : pouvait-on parler d'une année faste, en cet an neuf baigné de sang, qui marquait l'anhiilation des phares de la civilisation?

Il lui semblait toutefois impératif de perpétuer leurs rites et pratiques. De l'ancien monde, il leur restait après tout si peu, si ce n'était que leurs mémoires, et leurs identités.

Ainsi, le trio, accompagné de Firas et Nishant, à dos de ce cervidé qui était demeuré dans les parages de leur campement la dernière lune, approcha du Cromlec'h une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Dim 4 Déc - 22:19

Aethyr avait dû songer longtemps au rite et pas parce qu'elle avait de la difficulté à trouver des événements heureux. Au contraire, et malgré la catastrophe qu'était cette seconde ou enième Faille, elle avait plusieurs raisons de remercier les Astres. Non seulement elle avait été acceptée au sein d'un nouveau clan, mais ce clan avait survécu à la conquête du continent. Il y avait ce petit trésor du nom d'Eirieth, qu'elle appelait Eliniell lorsqu'elle se croyait seule avec l'enfant, pour illuminer ses journées. Il y avait aussi cette ombre qu'elle rencontrait surtout la nuit tombée.

Alors qu'ils marchaient, son regard s'attarda un moment sur la chamane. Oui, il y avait des raisons de se réjouir. Ce qui lui avait donné matière à réflexion, c'était l'offrande. Il ne leur restait que très peu de possessions et sa plus chère lui servait à accomplir un autre rite, à tous les cycles lunaires, et elle ne pouvait s'en défaire. Ainsi, le jour précédent et celui-là aussi, elle mit de côté toutes les provisions dont elle se serait nourrie. Elle avait aussi coupé une minuscule mèche sombre à la petite fille des étoiles lorsque les autres dormaient. Le tout reposait dans une peau de cuir qu'elle transportait dans ses mains.

Lorsqu'on lui avait présenté Nishant, si elle s'était émerveillée intérieurement des fées et de leur existence magique, non seulement à cause de la croissance du jeune homme, mais aussi parce qu'elle n'avait jamais oublié le songe offert par sa mère lors du rituel, songe qui avait été en quelque sorte le premier rêve de l'Elfe, elle s'efforça de ne rien en laisser paraître pour ne pas mettre Nishant mal à l'aise. Elle lui avait plutôt souri chaleureusement comme elle savait si bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 5 Déc - 15:18

Il avait sourit grandement vers Aethyr ponctuant le tout d'un petit clin d’œil mutin. Il suivait sagement, les mains dans les poches. Ses prunelles océaniques se portaient sur le ciel, sur les herbes, sur les troncs et parfois plus longuement sur une fleur ou l'autre. Il avait fini par prendre Firas dans ses bras, le gardant contre son torse protecteur, le coin de sa mâchoire contre son front.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 5 Déc - 16:33

L'eodh suivait les autres, marchant derrière d'un pas lent, le visage neutre. Il regardait autour de lui, fixant le paysage qui devenait de plus en plus hivernal. Il eut un léger soupir avant de retourner son attention vers l'avant. Ses enjambés se feront alors plus longues et bientot il rattrapera la shamane, marchant tout juste derrière elle, l'observant, gardant le silence pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 5 Déc - 22:45

Elle avait attardé son regard sur les silhouettes graciles de l'elfe et du fé, qui retenait le poupon. Puis, elle avait jeté un oeil derrière son épaule, et avait ralenti le pas, pour laisser au colosse le loisir de la rattraper. S'il la laissait faire, elle ceindrait la main du grand Eodh de la sienne. Il était après tout l'une des grâces que lui avait fait l'année précédente, l'homme qui lui avait fait découvrir une facette de l'existence qu'elle n'aurait jamais imaginé découvrir au vu de sa vocation de shamane : la passion comme la maternité.  

Après les avoir observé un instant s'était dessiné un sourire léger, serein sur ses lèvres.

Au fil de leurs pas, alors qu'ils avançaient sur les feuilles qui craquaient et les flaques partiellement gelées par l'air frais du matin, les monolithes du Cromlec'h profilaient déjà devant eux.

Au devant de la stèle occidentale censée représenter la constellation du sanglier, elle disposa de sa main libre un bol de bois tirés de son sac, destiné à recevoir les offrandes de la cérémonie connue autrefois, dans un passé relativement lointain, comme "déposition des têtes". Au fond du bol se trouvaient deux runes : Mani Ylem, représentant l'aspect bénéfique de la matière. Sur le pourtour du bol, gravé dans les entrelacs du bois on verrait apparaitre de ci de là la rune Sanct, appelant la bénédiction.


-Je n'irai pas de grands discours... l'occasion ne se prête pas à la grandiloquence. Nous sommes après tout entre nous, et savons tous pourquoi nous sommes réunis. Afin que les grâces de l'année précédente se perpétuent à la suivante, pour le clan et ceux qui en sont proches, il suffit de faire offrande en la déposant dans le bol, l'expliquant de quelques mots... et suivre le tout d'une requête aux Astres, pour l'année qui suivra.


Elle les consulta ensuite tour à tour du regard.

-Qui aimerait commencer?
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 6 Déc - 2:20

Il observa les autres, peu désireux de commencer en premier et de cafouiller sur son offrande, un modèle ne serait pas de refus. Il berça Firas doucement, restant discret.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 6 Déc - 9:31

Une demande à faire aux Astres? Elle n'avait pas pensé à cela, mais tant pis; elle devrait improviser. Ainsi, la grande Elfe blonde s'avança avec son offrande, qu'elle déposa tout entière, c'est-à-dire avec la peau, dans le bol de bois. Assise devant le récipient, les genoux au sol, elle déclara : « J'offre pour ma part de la nourriture qui m'aurait sustentée comme sacrifice pour remercier les Astres de m'avoir permis d'être ici, parmi vous. » Elle ne dit rien quant à l'épice cachée dans la nourriture qui représentait ce qui l'aidait à être heureuse.

Il lui fallut ensuite un moment pour rassembler ses idées. Ce qu'elle désirait, c'était la force de rester celle qu'elle devait être, mais elle trouvait ce voeu égoïste. Plutôt, Aethyr décida de faire simple : « Si j'ai une chose à demander, c'est de continuer à veiller sur les nôtres et tout particulièrement sur nos enfants. » Elle eut une oeillade pour le petit Firas. « Oui, c'est ce que je souhaite. »

La rôdeuse se releva alors et rejoignit les autres. Rien n'indiquait qu'ils devaient s'agenouiller comme elle; peut-être était-ce simplement la position qu'elle affectionnait pour s'adresser aux cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 6 Déc - 15:06

Il restait silencieux, dardant un oeil sur Davarion, curieux surement de voir le seul vrai homme de la troupe faire le rituel. Il n'allait pas se calquer sur Aethyr tout de même, il avait de la grâce mais pas à ce point là! Il faisait sautiller quelque peu son petit frère entre ses bras, celui-ci lui servant presque d'excuse pour le moment pour ne pas bouger, observateur.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 6 Déc - 17:12

L'eodh s'avança lentement vers le bol en sortant la grande dent de rats qui pendant a sa ceinture. L'objet etait aussi assérer que n'importe quel couteaux sur ses lances. Il tenait l'arme d'une main puis approcha l'autre, passant la ''lame'' sur sa paume d'ou le sang se mis aussi a sortir. Une fois la dent bien humide du liquide rouge il la déposa dans le bol sans se soucier davantage de sa plaie pour l'instant.

J'offre cette dague et mon sang qui sont deux moyens que j'utilise pour défendre ceux qui me sont précieux..

Il posa son regard sombre vers Siv, la regardant un moment avant de revenir vers son offrande.


C'est un petit don, car il me reste d'autre arme.. et même rendu a mains nus je ne reculerai devant aucuns dangers pour proteger ce a quoi je tient. De même jusqu'a ma derniere goutte de sang. Je ne souhaite rien, car les choses se font mieux par nous même je crois qu'en attendant qu'elle soit faite par les autres. Mais j'espère tout de même que l'année qui viendra sera plus heureuse pour tout le monde que la précedente... surtout pour ma famille..


Le colosse eut un leger soupir avant de reculer finalement alors la seulement il vint jetter un oeil a sa blessure, d'ou le sang avait continuer a couler sur l'herbe a ses pieds, il pris un pansement de son sac ainsi qu'un flacon d'un liquide oranger et pansa sa plaie en silence, ramenant ensuite son attention vers Siv et les enfants..
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 8 Déc - 1:00

Elle n'avait pas interrompu son comparse, ni en ses manoeuvres, ni en son discours, et lorsqu'il avait rejoint sa dextre, elle avait posé une main contre son épaule. Dans son regard, son sourire léger, elle cherchait à communiquer tant son affection, que son approbation. Un rien d'énergie familière, passerait de la druidesse au guerrier. Sa guérison ne serait certainement pas instantanée, mais au lendemain certainement, rien ne paraitrait plus de sa blessure.

Le regard ambré de la petite Eodh glissa ensuite vers son filleul. Le tour du jeune fé, était après tout venu. Elle l'invita à procéder d'un signe de tête, sans perdre son sourire, qui se voulait encourageant. Un premier rite, à l'âge de cognition, puis à l'âge d'homme, avait quelque chose d'initiatique. Et en un battement de cils il semblait, le jeune homme avait traversé ces deux grandes étapes de l'existence.

Quant à elle, elle entendait conclure le rituel, ainsi qu'elle l'avait commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 8 Déc - 2:48

Son tour était venu, voilà qui allait être difficile. Il reposa Firas dans son abri, peu importe la forme du dit abri, landau, porte-bébé en peau monté sur cerf, ou autre. Il fouilla dans sa poche et en sortit un des deux boucles d'oreilles qui y traînait bien dans le fond. L'objet était en or, la forme était celui d'une aile de papillon de nuit. Le tout était serti d'améthystes. Un petit S.H. stylisé trônait sur l'arrière du bijou. Il observa un très long moment la boucle, sa brillance, l'air concentré puis il la déposa dans le bol. Il se racla la gorge ensuite, mettant de l'ordre dans tout ce qu'il aurait aimé dire et exprimer.

"J'ai beaucoup de choses à dire, à confier, à demander aux astres, aux esprits et aux énergies de ce monde. J'offre une des boucles d'oreilles de ma mère. Elle représente le souvenir, la morsure amère de la perte mais aussi le bonheur d'un temps passé qu'on oubliera jamais. Elle est aussi symbole d'amour, celui d'un couple, celui de frères et d'une sœur, celui d'une famille. En la cédant je demanderais ceci... Qu'il n'arrive rien à ceux que j'aime, ceux qui restent de cette tragédie, de cette horrible catastrophe. Que ma famille reste unie, même si elle est recomposée et pas forcément composée de liens de sang."

Il marqua une pause, observant les Eodhs, Aethyr puis Firas.

"J'aimerais que ce renouveau, cette nouvelle vie ici, soit plus emprunte de liberté, de sagesse et moins obscurcie par la véhémence des disputes entre adultes. Une année plus paisible, plus sereine, la sauvegarde des miens, le pardon pour les erreurs de nos pairs et je crois que c'est tout pour le moment.

Il était resté debout, il se recula simplement, replaçant ses mains en poche, le regard pensif et teinte d'une légère nostalgie.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 8 Déc - 10:23

Touchée par le souhait de Nishant et ne connaissant que trop bien cette expression sur un visage qui ne lui était que trop peu familier, Aethyr s'approcha du jeune homme. La mère de l'Elfe avait peut-être quitté ce monde lorsqu'elle était petite, mais Nishant avait connu la sienne moins longtemps encore. Aethyr étendit le bras pour poser une main sur l'épaule opposée de cet enfant qui avait dû grandir trop rapidement, tout en guettant sa réaction pour la retirer au besoin. Comme elle l'avait découvert grâce aux six petits du clan, elle n'avait aucune difficulté à se montrer maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Nishant, fé noir

avatar

Messages : 143
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 8 Déc - 12:13

Il eut un léger soupire discret et posa ses doigts sur ceux d'Aethyr, il les serra quelques longues secondes, la remerciant de ce geste silencieux mais empli de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 8 Déc - 15:50

L'eodh addressa un leger signe de la tête en direction de la jeune fée suite a ses paroles avant de tourner son regard vers le voisine. Dans son regard on pouvait y lire la gratitude pour les soins, aussi léger furent il ainsi que de la curiosité puisse qu'elle était a présent la seule a qui il restait d'allez faire un ''sacrifice''. Il posa une large main sur le bras de la femme, serant doucement, il eut un petit sourire encourageant a son endroit également.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Ven 9 Déc - 10:34

Elle s'était montrée discrète, l'espace d'un instant, s'assurant de ne pas interrompre ni le jeune fé, ni Aethyr. Son sourire s'accentua un peu, à l'encouragement de son comparse, et elle s'avança doucement vers le bol en question.

Elle tira de sa besace, pendant à son flanc, deux diadèmes : l'un tout d'argent, que Davarion et Aethyr reconnaitraient comme la parure qu'elle avait porté au jour de son mariage. L'autre, que Nishant pourrait peut-être identifier : il était noir et semblait fait d'un entrelac de ronces, similaires à celles qui entouraient le petit coin de terre délimitant le portail de la Forêt Obscure.

Elle préleva une petite pointe, infime, des deux diadèmes, et les disposa dans le bol, et prit un flacon à son ceinturon, le vidant au dessus de son offrande. Voyant s'écouler le contenu, l'assistance pourrait relever qu'il s'agissait de sable blond.


-J'offre deux parcelles de ces possessions précieuses, par les souvenirs dont elles sont porteuses. Et les sables de Menoch, qui nous auront façonné, toute l'année antérieure durant.

Elle marqua une petite pause, et une inspiration, songeuse.

-Un an... Une seule année ont suffi à nous transfigurer... ce rite est l'occasion de faire un retour sur ce que nous étions, à la fin de l'automne dernier.

Elle promena son regard sur ces comparses. Davarion, qui à l'époque était acolyte au sein du culte des Vertus. Aethyr, dont l'intégration à l'Arcaneum était toute récente. Et que dire de Nishant, qui encore était un nourrisson.

-Je manque de mots pour exprimer ma reconnaissance aux Astres, pour avoir trouvé un époux aimant, une soeur de clan, pouvoir apprendre mon filleul. Je les remercie, pour ce que nous avons vécu, ce que nous avons gardé, pour ceux qui ont survécu. Imprégnons nous de cet instant, souvenons nous de ce que nous sommes pour nous construire. Puissent nos voeux de santé, de bonnes grâces, et d'harmonie, être entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Sam 10 Déc - 1:18

Tel que demandé, Aethyr ferma les yeux pour tâcher d'imprimer cet instant dans sa mémoire : Davarion et Siv, son frère et sa soeur de clan, le couple qu'elle avait uni, présents avec elle au Cromlec'h et garants de l'avenir de Sovenghärd; Nishant, le très jeune filleul de sa meilleure amie piégé par son étreinte qui se resserra; et Firas, le frère humain du papillon de nuit, sur le dos du cervidé, encore trop petit pour comprendre ce qui se passait. Elle relâcha sa victime et découvrit à nouveau ses orbes cyan, sereine malgré la faim qui la tenaillait.

« Et puissions-nous revenir l'an prochain, peut-être éprouvés par cette nouvelle vie, mais toujours ensemble. » Il s'agissait là de son souhait le plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cercle de Pierres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» rituels
» Le Cercle de Pierres
» Le cercle élémental
» Les cercles de pierres
» Pierres brutes ou pierres roulées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: L'Île, le nouveau monde :: Autour du feu-
Sauter vers: