(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cercle de Pierres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Le Cercle de Pierres   Ven 7 Oct - 14:52


Au campement, Aethyr avait débouché après l’une de ses expéditions exploratoires, les couleurs aux joues, montées là par une excitation et une fébrilité qui ne lui venait plus guère si souvent, depuis l’exode.

Siv s’empressa de suivre la rôdeuse, au sein de la forêt opaque. Leurs pas étaient mesurés, précautionneux, ralentis par la densité de la végétation qu’elles cherchaient à ne pas déranger plus que de raison. Quelques petites bêtes fébriles, se terraient ou prenaient leur envol sur leur passage. Si la shamane était précautionneuse, elle n’avait pas le pied si léger et si leste que l’avait elle-même l’elfe, et de fait elles ne passaient pas nécessairement inaperçues.

Après quelques heures de marche, elles aboutirent au sein d’une clairière de taille modeste. En son pourtour, quelques pierres et monticules, pour la plupart couverts de mousse, de lierres, de feuilles, certains conquis déjà par la croissance des herbes disparates.

Mais la rôdeuse elfique peut-être, avait ressenti en ce lieu quelque chose de similaire, à ce qu’elle éprouvait en allant méditer au sein du Cromlec’h du continent. Ou, peut-être encore, avait-elle entrevu sur la pierre usée par les âges, en partie dissimulée et avalée par le végétal, la trace de quelques glyphes à moitié effacées, encore reconnaissable. À moins que ce fût la clairière dégagée encore, en cette forêt si dense, qui l’eut interpellée.

Quand la shamane s’avança, au cœur de cette curieuse clairière, elle vint à s’arrêter net, sous l’influx d’une impression. Un ressenti, que donnent ces lieux où le Voile est bien mince. Elle dégagea l’un des rochers enfouis, écartant de la main la terre et les végétaux qui l’avaient sous son emprise. Une glyphe engravée apparut, bien visible, exposée désormais au jour qu’elle n’avait pas vu depuis des décennies, ou même, des siècles.

Elle-même, devint aussi fébrile, et frappée que la rôdeuse. C’était là l’un des endroits, qu’ils étaient voués à préserver. Et qui soulevait plus de questions que de réponses, quant à sa raison d’être, comme quant à ceux, ou celles, qui autrefois l’avaient édifié.

Elle avait reconnu la trace d'une de ces édifications, bien connues, et part intégrante de maintes cultures pour peu qu'elles y soient sensibles, dont la dénomination variait de bien des façons sur le continent, autrefois : Cromlec'h, Cercle Druidique, Cercle de Pierre, Aerin...

(…)

La shamane mobilisa les siens, comme ceux qui le voulaient, pour entammer la réfection du Cercle de Pierre. Sous son influence, et avec leur contribution, les pierres tombées depuis longtemps seraient redressées. Leur surface dépolie serait dégagée, exposant les runes arcaniques, dites Gargish, créées par les immortelles gargouilles avant la naissance du moindre mortel, fut-il quasi éternel. La surface des monolithes était aussi adornée de runes dites druidiques, dont les clans Eodh traditionalistes comme les elfes sylvains contestaient chacun à leur façon la paternité, au vu des attaches qu’ils avaient pour elles, et l’usage qu’ils en faisaient.

La tâche n’était point aisée, pour élever de nouveau les rochers colossaux. La druidesse et la rôdeuse avaient entrepris les travaux en s’affairant auprès des pierres sises à l’est. Corrélées au printemps, au renouveau, au levant, il leur semblait adéquat de débuter par là, et d’élever ces pierres les premières. La force brute n’était l’atout ni de l’une, ni de l’autre, ainsi on les vit user, non sans mal, ainsi qu’elles en étaient capables, de leviers dont la fabrication s’improvisait, aidées en partie par les invocations que la shamane pouvait conjurer. Mais elles savaient que la tâche titanesque serait irréalisable, à elles seules. Dans les jours qui suivirent, elles sollicitèrent leurs proches, leurs connaissances, pour leur prêter secours. C’est à Raviya qu’elle avait demandé son secours, pour redresser les pierres du sud, garantes du symbole des mois estivaux, tous sous l’égide de la constellation que le clan de Sovenghärd reconnaissait être celle du Corbeau. Davarion et Mordecai avaient concouru à en redresser plusieurs sur le front ouest, soufflant et ahanant, bandant leurs muscles ou usant de la magie liée au sang de dragon, manipulée par la femme selon le cas.  Lui, né sous la constellation du Sanglier, elle, sous celle de l’Ettin, passant dans le ciel en mois d’automne, il leur semblait prendre de fait responsabilité de la réfection des pierres les plus occidentales du cercle. Quant aux pierres situées sur la partie la plus septentrionale, la rôdeuse et la shamane s’étaient un jour aventurées vers le nord de l’ile, en quête d’un autre ogre qui ne se serait cette fois pas égaré sous la ramée. Ce dernier les auraient suivies, ainsi qu’autrefois l’ogre prénommé Destructon les accompagnait, dans les parages de Menoch, sans que ceux qui ne leur étaient pas familières n’aient su pourquoi. La magie n’était pas si étrangère à ce fait, et il s’était agi d’un mot, pour que le colosse leur emboite le pas. La créature destructrice, une fois sur place, avait usé de sa force terrible, pour redresser les pierres restantes, sises au nord du cercle, représentatives des mois rudes et sans merci d’hiver. Et le duo de femmes l’aurait ensuite ramené, en cette part nordique de l’ile, où il appartenait.

Elles passèrent un certain temps, à restaurer la trace des gravures runiques, qui adornaient chaque pierre, afin que s’élève à nouveau le monument, au plus fidèlement de ce qu’il était, autrefois.

Le cercle remis en état, celles-ci viendraient désormais régulièrement tant l’entretenir, qu’y méditer ou s’y ressourcer. Non loin, entre les pierres, elles disposeraient petit brasiers, destinés à consumer les offrandes, aux esprits naturels, aux Astres, et aux autres forces que les visiteurs viendraient y honorer. Lorsqu’elles s’y feraient présentes, elles demeureraient relativement effacées, manifestant pour le lieu une certaine déférence, que certains compareraient à celle qu’avaient les fidèles lorsqu’ils visitaient les temples des dieux désormais déchus, avant la chûte. Elles s’étaient improvisées curatrices non point d’une œuvre muséale, une décoration, mais bien d’une édification qui s’insérait en leurs pratiques courantes désormais. Gardiennes, d’une édification, n’empêchant point sa visite, et toute pratique y ayant cours, effacées dans la mesure où les visiteurs laissent en marge du cercle vindicte et envie de destruction.

Autour du cercle, une végétation neuve reprendrait ses droits, une floraison plus luxuriante, et remarquable. Peut-être le Cromlec’h devenait-il ce qu’il avait autrefois été?

Né on ne savait comment, d’on ne savait quelles mains, elles s’étaient assurées que l’ile retrouve, ce sanctuaire qui n’était plus, depuis bien longtemps. Non pas pour elles seulement, mais pour tous ceux et celles parmi les habitants de l’ile, qui voudraient gouter, l’espace d’une heure, d’un jour, ou davantage, instants de paix qui les envahirait.




Dernière édition par Siv le Ven 7 Oct - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Ven 7 Oct - 18:17

Un jour peut-être, lorsqu'elle en connaîtrait tous les recoins par coeur, l'île ne lui paraîtrait pas très grande, mais ce jour était loin d'être arrivé. Somme toute, Aethyr n'avait pas beaucoup poussé l'exploration, préférant se familiariser avec les alentours d'abord. Il lui arrivait moins souvent de se perdre et elle se servait du trajet de l'astre solaire pour revenir au campement. Cette fois-ci, cependant, elle avait osé l'aventure. Ses pas étaient guidés par la prudence, mais propulsés par un besoin de connaissances. C'est une zone éclaircie qui attira son regard cyan; son examen de la clairière dévoila des pierres qui n'avaient rien de particulier à première vue. Ce qui fit en sorte qu'elle s'arrêta était autrement plus remarquable pour l'Elfe : une sorte de chaleur qui se propageait avec une douceur inouïe qui aurait passée inaperçue pour la plupart des gens, un sentiment qu'elle reconnut de par sa fréquentation du cercle au nord de Menoch. La paix intérieure.

Cette quiétude lui permit de voir le lieu tel qu'il avait été autrefois. Sans attendre plus longtemps, elle fit demi-tour et s'élança en direction du campement. Siv partagerait son enthousiasme, elle qui avait déjà parlé de l'espoir de trouver un Cromlec'h sur cette île. Aussitôt trouva-t-elle la chamane que celle-ci accepta de la suivre, laissant leur terrain du moment et les enfants aux bons soins des deux autres Eodhs. L'excitation d'une telle découverte, bien qu'elle ne fut pas encore confirmée, faisait vibrer l'esprit de l'Elfe et de son amie, qui discutèrent non seulement de la restauration du cercle, mais aussi des usages qu'elles pourraient en faire, tant et si bien qu'Aethyr oublia toute question ou préoccupation personnelle qu'elle aurait voulu aborder en cette situation. Celles-ci l'avaient désertée et, l'avait-elle su, elle ne s'en serait pas plainte.

Avec acharnement, elle travailla au rétablissement du lieu sacré, qu'elle souhaitait visiter dès lors régulièrement, sans savoir si elle pourrait se le permettre. Le moment n'était pas à la relaxation, mais à la survie. Néanmoins, elle ferait son possible pour y retourner et elle trouverait des excuses. Nous devrions amener Eliniell; elle ressentirait sûrement les effets bénéfiques...

Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 15:21

Le vieil homme qui n'en était pas un termina sa marche avec Daz sa branche d'arbre devant les monuments de pierres. Intrigué, il esquissa un mince sourire. Peut-être simplement une mémoire de vieillard qui lui revenait. S'approchant de la première pierre, ne se préoccupant pas si le lieu était encore habiter de la présence des deux femmes précédemment passé, il caressa l'un des piliers.

Oh.. Je vois.

Il posa sa main ensuite, fixe sur le rocher. Il déposa Daz sans trop de délicatesse au sol, le relâchant simplement en fait. Puis ferma les yeux pour se concentrer. L'homme semblerait sans nul doute méditer, main apposé sur le rocher qui s'élevait devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 16:03

L'eodh s'était finalement décidé a venir voir le cercle de pierre dont sa compagne lui aurait fait part, il vint donc sans doute pour voir si il était aussi rocheux que celui au nord de Menoch.. S'avançant revetu en parti de son armure et de sa longue cape et de son tabar doré, le guerrier apperçu l'énergumène qui caressait ainsi les rochers. Il s'approcha donc vivement de l'homme.

Hé la viel homme! Que fais tu la.. Ma femmes et son amie essais de s'occuper de cet endroit, alors on a pas besoin que des vagabond vienne souiller l'endroit! Si tu as besoin de bouffe ou de vêtements on pourra peut etre te trouver quelques choses l'vieux..

La dessus le colosse croisa ses bras devant lui, fixant un instant l'homme en question, ses épais sourcils froncer quelques peu.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 16:49

Perplexe, le dashnir ouvrit les yeux, relâcha sa prise sur la roche pour se tourner et faire face au colosse. Après une observation silencieuse du gredin qui l'avait interpellé. Il offrir un sourire au travers de sa barbe blanche.

Brave combattant, il n'avait pas lieu de mes intentions que de souillé un pareil endroit. Il me semblait intéressant, justement, de m'y recueillir un moment pour en observer la splendeur.

Il observa droit dans les yeux le gardien. Deux cicatrices occupaient son visage. L'une commençait à droite de son visage sur son oreille et se terminait prêt de la narine du même côté. L'autre, elle venait traverser son œil gauche qui comme s'il avait un jour, frôlé le coup d'une épée sur cet organe. L’œil gauche était blanc, terne presque sans vie. Son autre œil, d'un bleu pouvant rendre jaloux un saphir.

Sa voix quant à elle, avait une teinte brisé, comme s'il avait eu la gorge écrasé récemment.


J'ose d'ailleurs croire, que ce lieu n'appartient à aucune âme et qu'il est, d'accès à tous. Je pourrais même offrir de mon aide, dans la restauration et l'entretien de ce lieu. Toutes vies et lieu naturel mérite une attention particulière pour sa survit ou son entretien.

Puis, il se penchant sans grande difficulté pour récupérer Daz, sa branche et fidèle ami unique.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 16:57

Les traits de l'eodh semblerent s'adoucir quelques peu, il hocha légerement la tête en continuant d'observer l'homme devant lui.

Pardonne moi ma rudesse. Je vois que tu es un sage homme remplis de bonnes intentions. Mais on ne sait jamais sur quoi on va tomber sur cette ile.. Je préfere demeurer prudent. Et ton offre est bien généreuse, mais meme si ce lieux n'appartient pas vraiment a qui que ce soit, il a une certaine importance pour plusieurs personnes. Tu pourrai parler a ma femme.. Siv lui dire que tu souhaite aidé, elle en serait surement ravis. Et en passant, je m'appele Davarion!

Un sourire s'était logé sur ses lèvres alors qu'il tendait une large main vers le dashnir.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 17:45

Le dashnir saisit la main pour la serrer, non sans une force raisonnable, sans l'être vraiment.

Enchanté M. Davarion.

Il prit une pause avant de poursuivre, comme par réflexion.

Je voudrais bien divulguer mon identité... Mais dans le moment, je n'ai pas vraiment souvenir de mon propre nom. Alors appelé moi... M?

Le dashnir relâcha la main de l'eodh.

Peut-être me présenterai vous la dame?
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 20:43

Il observe l'homme un peu perplexe, mais acquiece lentement du chef.

M? C'est un peu ordinaire comme nom.. Habituellement il y a d'autre lettre après comme euh.. Mia? Marie! Molly! Mayina! J'aime bien ce nom la.. Il a un je ne sais quoi.. Enfin tu vois ou je veux en venir, si tes parents t'on pas donner de nom, honte a eux, mais tu aurai pu remédier a la situation.. depuis un bon bout je dois dire..

Il se gratouille la barbe du bout de l'index un moment, son regard sombre balai les environs rapidement avant de revenir vers son interlocuteur.

Et ouais.. bien sur je peux te présenter Siv.. suffit de la trouver a et ah oui!

Son ton qui était plutot amical devient soudainement plutot froid alors qu'il pose sa large main sur le bras de l'homme, serrant quelques peu sa prise, une lueur étrange dans son regard..

Je te la présente.. mais si tu touche un seul de ses cheveux.. c'est pas juste ton nom qui sera perdu.. Compris?

Puis sans attendre la réponse de l'homme, son sourire lui revient, comme si il ne venait pas tout juste de le menacer et il y va meme d'une bonne tappe sur l'épaule de l'homme, parfaitement amicale!
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 21:34

À l'abri d'une des stèles massives, un ours noir était assoupi, ou semblait l'être. Les éclats de voix l'avaient poussé à entrouvrir un oeil jaunâtre.

La shamane prévilégiait cette forme pour certaines de ses méditations, suivant les nuits agitées où Mordecai s'absentait du campement. Ces nuits, où faute de disposer de la magie de la Fendragon qui gardait endormis les quatres plus petites âmes du clan on ne savait trop comment, les trois autres ne dormaient que d'un oeil, les cadets du clan s'éveillant plus souvent. Ces nuits d'où, grossièrement, elle était exténuée au sortir du lit. Sans se l'avouer trop explicitement, cette forme lui permettait de voguer (relativement subtilement) entre veille et sommeil en sa méditation, sous prétexte de cohésion avec la nature. Et la présence de Davarion, certainement, étaient pour elle idéale et fort opportune, pour s'épargner le geste d'un chasseur trop zélé qui trouverait au sein du Cercle une proie facile, en cet ours assoupi.

C'est donc à l'ours tout juste réveillé, que le colosse Eodh semblait conduire le Dashnir. Cet ours, pour qui le grand jaloux le mettait en garde? Sa femme? L'histoire aurait sans doute l'air droit tirée d'une fable. Décidément, malgré son grand âge apparent, sans doute le pélerin n'était-il pas au bout de ses surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 21:39

Ayant ainsi apperçu l'ours non loins, le guerrier invita le dashnir a le suivre ou il vient se tenir prêt de l'ours, un petit sourire aux levres.

Tu venais faire une sieste par ici Siv? Désolé si je te dérange, mais il y a un homme ici du nom de M.. M'ouais je sais assez ordinaire comme nom, mais il semble interesse a euh.. aidé a l'entretient du Cercle je suppose. Alors je me suis dit que tu serais la personne qui lui faudrais rencontrer la!

Il vint ensuite d'une main déganté tapoté doucement la grosse tête de l'ours, comme si le geste était parfaitement normal.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mar 11 Oct - 22:32

Suivant la "menace" de l'eodh qui se faisait pourtant menaçante, sans doute le dashnir était-il insouciant, il ne pu qu'hocher pour se laisser guider.

Alors qu'il avançait, le vieil homme qui n'en était pas un, laissa choir au sol, Daz, son plus grand ami pour à jamais, l'y laisser se reposer de son périple.


Où me menez-vous?

Puis, soudainement, en apercevant l'ours, un brin de curiosité s'illumina dans le regard de l'homme. Il observa alors l'Eodh parler à l'ours. Il se pencha un moment, observant de prêt l'ours qui ne semblait pas trop agressif. Reniflant bruyamment.

Vous sentez drôlement drôle, Ours Siv. Concernant mon nom... Il me semblait avoir spécifier à.. Davarion, que c'est simplement car je n'en ai pas souvenir. Sans nul doute en ai-je jadis eu un... M'enfin.

L'amnésique se gratta un peu le front, perplexe.

N'est-ce pas un peu drôle qu'un ours s'occupe de l'entretien d'un tel endroit? N'y-a-t-il pas plus préoccupant pour celui-ci avec l'hiver qui semble arriver à grand pas dans cette région plus que froide?

Le vieil homme qui n'en était pas un, qui plus est amnésique, se frotta un brin les mains contre les bras, après tout, ses vêtements n'en était pas à l'état neuf.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 11:14

Aux paroles du colosse Eodh, l'ours ouvrit ses deux yeux, ambrés, tout à fait, pour les poser calmement sur le visiteur du cercle. Aurait-elle eu forme humaine, sans doute aurait-elle dû justifier qu'elle ne dormait pas, épuisée par la nuit trop courte, non non, mais qu'elle méditait bel et bien. Heureusement, la forme ursine lui donnait meilleure contenance et composition, en cette dignité naturelle et silencieuse de la bête colossale.

La bête releva un rien le museau quand le Dashnir vint la renifler, puis prit position assise, au fil des palabres du pélerin à peau mate, la main du grand Eodh perdue sur le pelage de son crâne.

L'ultime phrase du Dashnir achevée, sans doute à un moment vint-il cligner de ses yeux dépareillés. En les rouvrant, il les posa non plus sur un ours, mais sur une femme de petite taille, assise, la main du géant d'Eodh à ses côtés perdue en sa chevelure.

Il n'avait fallu que d'un instant, pour qu'elle reprenne apparence (voire odeur) humaine. Et entre l'ours et la frêle shamane, la différente était si probante que la transformation semblait improbable, si ce n'était peut-être le similaire éclat ambré des prunelles qu'avaient et la bête et la femme. Ces yeux étaient alors rivés sur le Dashnir, ainsi que l'étaient plus tôt ceux de la bête, et s'étaient fait un rien brillants de curiosité.


-Aime? C'est un choix particulier, pour un nom d'élection, en l'attente du souvenir. Pourquoi, d'entre tous, avoir choisi ce verbe? Chose sûre... Dans ce qui appert être le contexte de l'ile, c'est un nom à contre-courant. Peut-être même une leçon? Va savoir, Aime. Aurais-je été dépouillée moi-même de tout souvenir, peut-être aurais-je choisi quelque chose d'un même ton.

Elle replaça, du pouce et de l'index, une mêche de cheveux derrière son oreille, que la main du grand Eodh avait ramené devant son visage.


-Ce lieu est un sanctuaire. Un havre, pour que les uns puissent trouver réponses, les autres, des forces puisées à même les fils dont le Voile est tissé, que l'on croirait presque toucher en ce lieu, ou d'autres encore, quiétude et sérénité, selon ce qu'ils sont venus y chercher, et ce qu'ils espèrent y trouver. La présence de tous y est bienvenue, et la contribution de ceux qui le désirent pour son entretien, tout autant. Si la venue de l'hiver reste une préoccupation, peu importe ma forme, il n'en reste pas moins que le passage des saisons ne change rien au fait, que ce lieu-ci doive être veillé, préservé. Sois rassuré, il n'est à mon sens interdit à personne, hormis ceux qui se font aveugles à ce qu'il fut comme à ce qu'il pourrait être, et qui couveraient l'ambition de sa destruction. Intention bellicistes, tournées vers les autres pélerins comme sa structure, à mon sens, ont tout intérêt à demeurer en sa périphérie.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 11:51

À la transformation, le dashnir se frotta de deux doigts les yeux une fois fermé pour s'assurer que sa vue ne lui jouait pas des tours sans nul doute.

Eh bien, je n'avais pas vu de transformation depuis aussi longtemps que je me souviennes...

Il posa alors son regard sur les eodhs un moment.

Et lorsque je me suis présenté comme étant M... Je parlais de la lettre et non du verbe.

Puis il écouta la fin du monologue de la femme.

Eh bien, il me fera grand plaisir d'apporter une contribution à ce lieu. J'y installerai mon campement de fortune à proximité pour ainsi surveiller les aller et venu des gens. Je ne sais ce que je pourrais bien faire de plus malheureusement, donc si vous avez une idée sur ce que je pourrais travailler, n'hésitez pas et il me fera grand plaisir de mettre la main à la pâte.

Le vieux pas vieux souriat, on pu voir qu'il avait la majorité encore, de ses dents, bien que jaunit par l'émaille d'un entretient négliger courant à cet époque probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 15:44

Ouais Siv, comme la lettre, donc quand il signe ses documents il peut écrire M. M c'est rigolo, ha ha.. M et M, vous comprenez?

L'eodh toussota quelques peu avant de passer une main dans sa barbe, qui visiblement n'avait pas été très bien entretenue avec leurs récents périples. Il vint passer une bras autour de la fine taille de la femme, redevenue vraiment femme.

Enfin, je trouve cela gentil de sa part.. Mais bon tu devrais te trouver un autre nom, car M, sa sonne un peu trop mysterieux a mon gout, comme ceux qui se donne des noms d'animaux et d'objets pour paraitre ''spécial'' sa les fait juste paraitre comme louche et con a mon avis. Et aussi.. NE RENIFLE PLUS MA FEMME! C'EST AUSSI PIRE SINON PIRE QUE LA TRIPOTER!

Après ce bref et assez brusque élan de mécontement, l'eodh repris presqu'aussitot son calme, ceux familier a ses petits moments émotifs n'en serait pas trop surpris, mais pour ceux ne le connaissant pas trop cela pouvait paraitre un peu.. particulier...
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 15:52

L'amnésique aura eut un sursaut au moment de colère de l'eodh. Ne comprenant pas trop le problème dans le geste poser précédemment probablement.

Comme voulais-tu que je sache, mon brave Eodh, que la femme qui partageais votre lit à la base... Était-un ours? Vous m'aviez dit me présenter une femme à la base, non un ours. Donc je ne croyais pas que cela me porterais préjudice, vous voyez?

Il se passa aussi la main dans une barbe mal rasé.

Il faut me pardonner, je ferai plus attention la prochaine fois que vous me présenterez quelconques créatures à l'apparence animal.

Puis il revint vers le couple, se concentrant sur les deux individus au lieu de simplement s'occuper à offrir ses plates excuses au géant.

Et donc... À moins d'avoir quelques choses à rajouter ou à me demander concernant l'entretient, j'irais bien... Me trouver un coin pas trop loin pour m'établir un abris de fortune.

Il s'attendait donc, évidemment, à une réponse éventuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 16:06

Elle avait eu un petit sursaut, elle-même, aux paroles tonitruantes du grand Eodh. Elle avait l'habitude de ses éclats et ses sauts d'humeurs, mais certains la prenaient encore par surprise, quand les nuages qui annonçaient l'orage n'avaient même pas le temps de se former. Puis, quelle idée, de crier comme ça, quand elle s'éveillait juste!

Elle avait cru un moment faire d'une pierre deux coups, en amenant avec elle Davarion au cercle, pour qu'il veille durant sa "méditation", mais aussi car elle savait bien qu'un peu de paix intérieure (et même un peu de paix extérieure) n'était pas pour faire de mal à l'homme, d'entre tous.

Elle serra un peu de la main l'avant bras de l'homme un peu crispé, cherchant, du geste, à l'apaiser.


-Il n'y a pas de mal.

Elle ajouta, par la suite, à moitié amusée, à moitié déconfite, par l'attitude du géant lorsqu'un instant plutôt encore elle cherchait à offrir l'assurance de la sérénité du lieu.

-Met toi à ton aise, nous aurons tout le temps de discuter de l'entretien du lieu, de ses propriétés, des rites, quand tu seras reposé. Je te laisse ceci. Je prévoyais manger après ma sie... méditation, mais nous chasserons sur le chemin du retour. Mordecai, certainement, si tu consentais, pourra venir te voir, te confectionner deux ou trois tenues de fourrure, à ta taille. L'hiver n'approche pas que pour les ours.

Elle préleva un petit paquet, enveloppé de cuir, dans son paquetage. Quelques provisions en sus, qu'elle cédait au vieillard. Au moins, ce soir, il n'aurait pas faim.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 16:50

Le guerrier senti le contact de la main de sa femme sur son bras et il lui jetta alors un regard désolé. Puis son regard sombre alterna entre le dashnir et la shamane et il prit un air soudain honteux, baissant la tête quelques peu avant de marmoner.

Je suis désolé Siv de te réveiller ainsi.. J'voulais pas.. C'est simplement que même si tu étais en ours.. j'aime pas sa la.. c'est pas parce qu'une personne est en forme animal que sa rend la chose plus décente.. au contraire..

Il vint poser sa large main par dessus celle de sa compagne poser sur son bras et il se mit a la caresser tendrement.

Enfin.. si tu a besoin d'autre chose M.. n'hésite et pardon pour le cri.. Sa arrive parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 17:24

Elle posa un baiser sur la tempe du grand Eodh, et prit sa main, pour l'entrainer vers les bois. Sûrement, en un autre contexte, elle aurait pris plus de temps auprès du vieillard. Les gens d'un certain âge demeuraient, après tout, des livres bien remplis qu'il fallait lire, avant que le temps ne les consume. Mais pour l'heure, les circonstances ne s'y prêtaient pas.

-S'il avait reniflé un autre ours ça aurait pu être bien pire. Pauvre homme.

Un peu de chasse, un rien de temps passé ensemble, changerait sans doute les idées du colosse. La distraction, certainement, serait bienvenue. Elle veillait au grain, afin que ses colères et ses moments d'accablement soient aussi brefs que possible.

Quand ils arriveraient sous le grand arbre, sans doute raconteraient-ils à leur deux autres comparses, la présence du vieil ermite dashnir dans les parages du Cercle de pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Mer 12 Oct - 19:10

Merci bien Davarion, j'en prend bonne note.

Il se tourna un peu la tête vers la dame.

Il n'est pauvre que celui qui a le cœur vide madame. Et ce n'est pas nécessaire l'odeur corporelle qui m'avait intrigué, mais vous avez raison, c'était assez imprudent de ma part. Mais voyant comment l'homme vous traitait, je m'étais dit que c'était simplement un ours amical.

Il prit une courte pause.

Dans ce cas, je vais aller ramasser du bois sec et des branches de pin pour me faire un abris de fortune. Au plaisir de vous revoir tous deux.

Le vieil homme qui n'en était pas un pris alors le chemin du bois, afin de faire sa récolte.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Jeu 13 Oct - 14:56

L'eodh observa l'homme s'éloigner en agitant avec énergie son bras en guise d'au revoir. Un grand sourire aux levres ou ont pu voir étinceler une de ses canines.

Au revoir M! Essais de trouver une deuxieme lettre pour ton nom pendant ta récolte!

Puis il se tourna vers Siv l'air un peu plus sérieux.

Il a l'air spécial un peu.. mais pas nécessairement dangereux je suppose, enfin reste sur tes gardes tout de même.. c'est peut être un dangereux pervers aussi..!
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 17 Oct - 11:59

Suivant le départ du colosse pour une grande aventure. Le vieux homme qui n'en était pas un était de retour au cercle. Cherchant sans nul doute du regard des visages maintenant connu ou une oursonne.

Encore merci, M. Corbeau pour le rapatriement du bois, j'espère que vous ne prendrai pas trop froid d'ici à ce que vos vêtements sèches complètement.

Il prit un moment d'hésitation, on ne sait pourquoi.

M'enfin le géant de métal et l'ours ne semblent pas présent... Où ils le sont et se dissimule bien dans la noirceur de cette nuit froide. Nous devrions rester dans les environs, avec de la chance, vous croiserez ceux dont vous semblez tant faire la rencontre, si seulement, ce sont bel et bien les mêmes personnes.

L'amnésique dashnir alla ainsi, sur ses paroles, débuter un nouveau feu, un peu en retrait du cercle pour éviter d'altérer l'environnement de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 17 Oct - 12:04

Elle avait entrainé son comparse vers la forêt, en le prenant par la main, le conduisant tranquillement, pour un temps.

Elle avait marqué un petit peu de temps, avant de répondre, peut-être pour réfléchir, ou peut-être plus consciente que le vieillard dashnir, s'il tendait l'oreille, pourrait sûrement encore les entendre.


-Les fleurs éclosent quand vient le printemps et pas avant. Nous aurons bien le loisir de voir tout un chacun sous leur vrai jour, en leur temps. Laisse une chance, nous verrons bien en quoi ce dernier s'épanouira.

Ils avaient encore un peu de chemin à faire, avant de regagner le campement. La nuit n'était pas prête de tomber, mais ils avaient encore à faire, avant sa venue. Ils devraient bien dénicher la proie dont la venaison trônerait sur le feu ce soir même, pour emplir les ventres des femmes et des petits qui les attendaient à leur campement de fortune. Siv entendait aussi, scrutant le sol forestier, tomber nez à nez avec certaines plantes, utiles à son compagnon dont rien, des dehors rudes, ne révélait ses dons d'apothicaire. Il avait, à l'inverse des Alchimistes les plus intellectuels de l'Arcaneum, une approche simple à son art, destinée non pas à toucher du bout des doigts l'immortalité ou accumuler richesses indues, mais à permettre à chaque plante, ou composante, d'exhuder tout ce qui faisait son plein potentiel. Ainsi qu'on prend soin d'une pousse fragile, Siv entendait cultiver le don de son compagnon, partageant certaines connaissances que Mehaloas lui avait transmises, mais qu'elle n'avait jamais elle-même mis à profit.

Alors qu'ils se perdaient dans les profondeurs du boisé, peut-être le Dashnir pourrait-il l'entendre une dernière fois en son escapade destinée à dénicher de quoi édifier son camp de fortune.


-Du Silphium! Il nous en faudra, décidément... Vu les circonstances, tant de par le fait du Cataclysme, que, pour l'heure, six, c'est suffisant... J'entend te donner un héritier, cela, je te le promet... Mais, pas maintenant. Nous aurons tout le temps, si?

Et les voix s'évanouiraient, alors qu'ils prendraient de la distance. Ils avaient encore un peu de temps avant de déboucher au campement. Du temps pour chasser, discuter ensemble, voire davantage. Pour saisir ces moments où ils passaient tous les deux ensemble, qui ne venaient plus si souvent, reflet du temps des Veilleurs de l'Arcaneum, où ils s'aventuraient tant à titre d'éclaireurs quant aux phénomènes du Voile, que pour s'approprier chaque relief, comme se perdre aux confins des landes.

Peut-être repasseraient-ils au Cercle, au lendemain. Ou dans les jours prochains. À moins qu'elle n'y revienne seule, ou en d'autre compagnie. Il ne restait plus au Dashnir comme à l'Ansgar de s'accomoder de cette nuit-là, qu'ils passeraient ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 17 Oct - 12:20

Malgré toute la bonne volonté du dashnir, après une attente plus ou moins longue, il réaliserait alors que le feu terminant de se consumer, qu'il ferait mieux de retourner au premier campement, celui avec un toit de branche garnis.


M. Corbeau, je crois malheureusement que nous devrons attendre un autre moment pour tomber nez à nez avec la faune locale. Mieux vaudra-t-il retourner là où nous serons un peu à l'abris, à quelques mètres d'ici. L'avantage sera que vos vêtements pourront nettement mieux sécher. J'ose le croire. J'ose le croire...

Le vieillard qui n'en était pas un, se leva finalement, pour rejoindre son propre campement non loin du cercle, mais qui était un peu plus poussé vers le boisée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 17 Oct - 15:39

Le corbeau, qui semblait a la fois déçu et trempé par la mer, suivit le vielle homme, pour ce rendre a son abris question de faire sécher ces vêtements. Il traînait ces pieds lâchement, probablement qu'il s'attendait a rencontrer ceux dont il espérait.

- Saloperie d'merde, moi qui croyait voir ceux la! J'vais revenir a tout les jours , c'est impossible que c'soit pas eux!


Il continua sa marche pour enfin arriver au campement et ce déshabiller pour faire sécher ces vêtements , il resta près du feu en attendant que celui ci évapore l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Milad Pejman, Dashnir

avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 04/10/2016

MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   Lun 17 Oct - 17:19

Le vieil homme qui n'en était pas un, jouait d'une branche dans le feu du campement. Il leva son regard sur l'homme qui se déshabillait, aucune réaction. Il le fixait de son regard dépareillé faire, pour se sécher.

Puis, il fronça les sourcils après un moment, songeur. La chaleur du feu insuffisante ne le convaincrait pas de retirer le peu qu'il avait comme son invité. Il se lécha les lèvres en regard alors le gros morceau de viande. Peut-être fantasmait-il à cette vu idéale?

Le regard de l'homme roula. Sans doute pensa-t-il à quelconque pensée juteuse. Il releva son regard vers le tronc de l'homme.


À table M. Corbeau, nos morceaux de viandes sont prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cercle de Pierres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cercle de Pierres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» rituels
» Le Cercle de Pierres
» Le cercle élémental
» Les cercles de pierres
» Pierres brutes ou pierres roulées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: L'Île, le nouveau monde :: Autour du feu-
Sauter vers: