(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sovenghärd en route.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 14:26

Ailleurs, une autre "mère-ourse" veillait sur l'abondante progéniture du clan. La shamane s'était redressée, en entendant le raffut en provenance du boisé. Ses compagnons d'un instant, venus la visiter aux aurores, Jahangir et Raviya, s'étaient retirés depuis un moment. Elle venait de passer la matinée à nourrir tout son petit monde et elle, comme la chèvre qu'elle devait traire pour les plus jeunes, son corps ne pouvant pas fournir, étaient désormais ramollies par la fatigue.

Il ne restait plus, auprès du feu ravivé, qu'elle, et les enfants. Les traits un peu tirés par la nuit sans sommeil, elle guettait, un rien alerte, qui le retour de ses comparses, qui l'arrivée d'un prédateur. Sa main s'aventura sous une fourrure de son voisinage immédiat, se serra sur la hampe de la serpe d'obsidienne, un souvenir du continent dissimulé là, car la prudence était mère de sûreté.

Puis le grand colosse Eodh vint écarter les bosquets d'un geste large, se révélant, pour avancer à grandes foulées vers elle. Elle eut un sourire soulagé, déserra sa poigne sur l'outil qui lui servait parfois d'arme, et vint l'étreindre à son retour, rassurée de le voir, comme d'entendre ses palabres. Son souffle était court. Avait-il dû courir, fuir? Elle vint à froncer un peu, sans se détacher de lui, observant les buissons dont il avait pu surgir. Pas de nouveaux bruits, rien n'annonçait la venue des deux autres femmes du clan. Puis elle reposa ses prunelles couleur de miel sur son compagnon, préoccupée :


-As-tu dû fuir? Que s'est-il passé? Où sont Aethyr et Mordecaï?
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 14:37

L'eodh fronça qulques peu les sourcils en fixant la femme devant lui, il secoua lentement la tête.

Salut a toi aussi Siv, heureux de te revoir. Mordecai était avec moi, mais je suis revenu rapidement car j'avais hâte de te revoir et que nous avons accomplis ce que nous avions a accomplir. J'ai vu le gardien et lui ai donner quelques trucs. Tant qu'a Aethyr quand j'ai proposer de revenir vers le sud, la ou j'ai vu le gardien elle a préféré allez voir vers le nord. Mais je n'ai rien vu de dangereux dans les bois, et apres tout c'est elle la rodeuse, alors inutile de t'en faire. Pour Mordecai comme je t'ai dis elle ne doit pas être loins derrière je suppose.

La dessus le guerrier observa avec plus d'attention sa femme, fronçant davantage les sourcils.

Et toi Siv? Quelque chose ne va pas? Tu as l'air exténuer.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 14:47

Elle eut à l'adresse du colosse un sourire un peu contrit. Elle le prit par la main, chercha à l'attirer près du feu. Ainsi qu'il préconisait, elle chercha à chasser les préoccupations sans y parvenir tout à fait : elle avait confiance en son amie, et ses talents. Mais la forêt de l'ile était méconnue et imprévisible.

-J'avais bien hâte à ton retour, il faut dire. La nuit a été un peu longue, avec les tout-petits. Viens près du feu, autant que tu prennes un peu de repos, reprennes ton souffle et que tu manges un peu. Tu as vu le Gardien, tu dis? Tu me raconteras tout ça... Et si Aethyr n'est pas revenue, quand le soleil sera à son zenith, on ira jeter un oeil. Elle est rôdeuse d'expérience, mais bien des choses peuvent arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 14:53

Il la suivit lentement, venant donc s'installer près du feu.

A part le gardien les seuls chose qu'on a vu sont des souris.. et des couleuvre a un oeil.. alors je ne m'en ferais pas trop.. Et pour le gardien c'était un cerf, avec des bois bizarre, étrangement colorés, il y avait des trucs de lumières autour de lui.. Je lui ai parler poliment, calmement, mais il a disparu immédiatement après. J'ai donc laissé quelques trucs contre un arbre en guise de cadeau et je suis revenu par ici.

C'est a peu près cela.. J'ai pensé que sa tête aurait fait un beau couvre chef pour toi, pour remplacer celui que tu avais, mais bon je me suis dis que c'était mieux de laisser faire.. Sinon toi, comment cela s'est passer?


Souriant il vint poser une main sur le bras de la shamane, serrant légerement.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 15:10

De sa main libre, elle avait tiré le reste de lapin embroché que sa visiteuse passée aux aurores lui avait apportée, pour le présenter à son comparse. La viande était un peu trop cuite, et de fait, assez croustillante, mais au moins aurait-elle une bonne chaleur et, bien qu'un peu sèche, aurait sans doute bon gout après une nuit à se creuser l'appétit à déambuler dans les bois. Elle s'était ensuite calée un peu contre lui, l'écoutant, réfléchissant, ainsi adossée à son colosse de mari. Ses paroles, pour lui des choses vues, qui n'étaient sans doute guère plus qu'elles ne semblaient, offraient à la shamane de nombreuses pistes de réflexion.

-Des souris, puis des couleuvres... Proies, puis prédateurs. Quasiment un avertissement, sur une part élémentaire de ce qu'est le Cycle. L'oeil unique n'est pas conventionnel... Je devrai méditer là-dessus. Quant au Cerf, le Gardien, tu as bien fait de ne pas lever la main sur lui. Il est dit que les anciens druides peuvent parfois se manifester dans le monde temporel, sous l'apparence de cerfs blancs et de dryades. C'est pourquoi il est répréhensible d'occire l'un ou l'autre. Peut-être est-ce lié, d'une façon... Il y a sans doute beaucoup à comprendre, découvrir. Et je doute que ce soit la dernière fois que nous voyons cette entité.

J'ignore si l'offrande de biens lui conviendra, il reste fondamentalement une entité forestière et animale, mais tu as bien fait aussi. Le Gardien forestier de l'histoire d'Aethyr a prélevé tribut de sang, sur l'ancienne rôdeuse blessée... et toi comme moi connaissons l'importance inhérente du sang, et des liens qu'il tisse.


Elle eut alors un petit sourire en coin, de connivence. Elle lui avait expliqué un jour, en auspices bien meilleurs, l'importance des liens du sang, de la magie inhérente que de tels liens pouvaient développer. Peut-être se permettait-elle alors réminescence, de ces heures passées, en ce qu'ils désignaient autrefois comme "le bout du monde"? Elle pressa sa main un peu plus fort, ses prunelles s'attardant sur lui, adossée contre le métal de l'armure, refroidi par les vents de fin d'automne malgré le tissu du tabar qui la couvrait.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 15:17

Le colosse se contenta d'hocher légerement la tête en prenant quelques bouchés de la viande qui lui avait été offerte, sans quitter sa voisine du regard. Il se mit bientôt a défaire les sangles de son armure qu'il rejeta ensuite sur le sol près d'ou ils se trouvaient, avant d'extirper de son bagage quelques vêtements plus chaud et plus confortables qu'il enfila. Il reprit ensuite vivement sa place auprès de la femme qu'il entoura doucement d'un large bras, la ramenant contre lui...
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 15:51

La shamane se réinstalla, dans l'étreinte de son conjoint.

Le grand Eodh était un homme simple, un guerrier terre à terre. Par nature, il n'avait pas tendance à se ronger les sangs d'inquiétude. À sa façon, il était son ancrage, quand ses pensées avaient tendance à vagabonder, errer dans les domaines tant de la spéculation que de l'ésotérisme. Ses pensées erraient, entre le passé et l'avenir. Celles du colosse étaient toutes dévouées au présent. Peut-être était-ce l'une des raisons pour laquelle des individus si différents semblaient se compléter?

Au creux de ses bras, elle saisirait l'instant, sans toutefois pousser l'audace jusqu'à risquer l'indécence. Elle se concentrerait sur le fait qu'elle avait retrouvé son conjoint, sain et sauf, après leur expédition qui n'était pas sans risque.

Après avoir posé un baiser tendre à sa tempe, elle aurait un murmure :


-Le soleil arrivera bientôt à son faîte. Le plus tôt nous retrouverions Aethyr et la ramènerions au campement, saine et sauve, peut-être aurions nous l'occasion de faire ensemble une petite expédition?

Ce serait probablement, pour le grand Eodh qui n'était pourtant pas un grand adepte de la subtilité, une proposition sans équivoque. Et sans doute de quoi infuser le colosse d'une motivation toute neuve pour retrouver l'elfe qui avait pris la direction opposée au gré de leur escapade en quête du Gardien forestier.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 17:18

Le grand guerrier fixa longuement la shamane un moment, l'oeil brillant. Il vint déposer un doux baisé sur son front avant de se redresser.

Comme tu le désire. Je vais allez voir pour elle alors.. peut être la croiserais-je sur le chemin, ce qui serais bien.. M'enfin je ne devrais pas être bien long ma douce!

La dessus, il fouilla dans son sac de nouveau en sortant un petit flacon qu'il consomma rapidement. Retrouvant un peu d'énergie grâce a cette potion il retourna d'ou il venait au pas de course, visiblement pressé de retrouver l'elfe pour quelques raisons que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 19:11

La chance et ses observations avaient permis à Aethyr de retrouver l'endroit où ils s'étaient arrêtés pour examiner les arbres. Elle vit les effets laissés sur place, ce qui la fit froncer les sourcils, mais en examinant bien l'endroit, elle découvrit aussi les traces de Davarion, profondes de par sa taille et son fardeau, qui s'éloignaient en direction générale du campement. Puisqu'elle n'avait pas croisé Mordecaï, elle assuma que celle-ci l'avait suivi. C'est aussi ce qu'elle fit, finissant au passage le peu de viande qu'elle avait emportée avec elle.

L'Elfe n'était plus si loin du campement lorsqu'elle aperçut enfin Davarion, qui venait à sa rencontre. Nul doute que Mordecaï, elle, avait préféré rentrer plutôt que de repartir à l'aventure, elle qui n'avait pas la même motivation que le colosse, bien que la rôdeuse ne savait rien de ceci. À moins qu'il ne lui soit arrivé quelque chose?

« Ah! Davarion. Est-ce que Mordecaï va bien, dis? »
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 22:11

L'eodh courru rapidement une fois hors de la vue de la shamane, visiblement il s'agissait ici d'un homme préssé, un homme en mission. Si Dieu voulu qu'il croise Mordecai il la botterai en direction du campement en lui disant de se dépêcher sinon, que voulez vous.. Ainsi donc il arrivera devant la rodeuse, soufflant un peu, visiblement agité.

Aethyr! Pas de temps a perdre, campement. Mordecai oui, non, peut être! Elle me suivait je crois, alors si elle m'a suivis au bout elle devrait y être, sinon je viens de repasser alors bon! Siv s'en fait pour toi alors je suis venu te chercher!

Le guerrier parlait rapidement en agitant les bras, puis soudain il appercu sans doute des dechirures sur les vetements de l'elfe au niveau du bras avec sans doute un peu de sang... Il fouilla rapidement dans ses choses.

Pas envie que Siv te vois blessée, des plans vois tu ! Bois sa, passe moi ton bras, vite vite vite!! Ne rouspete pas!

Ainsi le brave homme lui offrit une potion pour l'aidé dans ses moments difficiles et fouillant de nouveau, sortant le matériel requis, il banda rapidement, en pensant a ce qui l'attendant au campement, le bras de l'elfe malgré qu'elle eut précédement enduit sa plaie d'onguent. Si l'elfe tentait de resister, il ne lachait pas et poursuivait ses ''traitement'' puis une fois terminer il se retourna vivement.

Allez vite Aethyr! Une rumeur cours que si on est pas au campement dans 18 minutes, une fée va mourrir!

La dessus il se mis a filer a vive allure vers le campement, jettant un seul et unique regard par dessus son épaule pour voir si la rodeuse le suivait.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 27 Oct - 23:12

Interloquée, Aethyr le laissa panser les coupures à son bras. Elle s'était arrangée pour que son manteau couvre les plaies à son torse et heureusement, car elle était certaine à cet instant qu'il l'aurait déshabillée pour s'occuper de celles-là aussi. En vérité, que Siv ne les voie pas était aussi sa préférence, même s'il était impossible de retirer cet élément de son récit. Cela dit, il semblait que l'histoire devrait attendre, car son mari et elle avaient des plans, mais de quelle nature, l'Elfe ne pouvait le deviner, ce qui en disait long sur sa propre nature.

Elle suivit ensuite l'Eodh jusqu'au campement, où elle arriva à bout de souffle. Mains sur les genoux, elle le reprenait, heureuse de constater que Mordecaï était là elle aussi. « Je suis là! Pardonnez mon errance... »
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Ven 28 Oct - 11:44

Heureux d'avoir accomplis sa mission avec autant de zèle et tout ses objectifs aient été atteints, l'eodh indiqua donc aux dames de le suivre vers le campement. Il y allait d'un bon rythme, mais ne tenant visiblement pas a perdre personne encore une fois sur la route, car il ne voulait pas revenir chercher qui que ce soit plus tard, il restait près d'elles et les motivait au besoin a allez d'un pas un peu plus vif!

Hop hop hop! Courage! On y est presque! Les enfants vont etre heureux de vous voir, et vous de les voir!
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Ven 28 Oct - 12:58

Le raffut dans les buissons lui fit relever le minois. Elle avait récupéré un des enfants, qui s'adonnait à être Firas, qui babillait gaiement. Voyant surgir le colosse au trot, suivi de près par l'elfe à bout de souffle, elle coupa court à sa leçon, où elle désignait au petit garçon telle ou telle chose de par leur nom, afin qu'il élabore un peu plus sur son vocabulaire. Les voyant déboucher ainsi, dans l'éclaircie sous les hautes branches de l'arbre colossal où ils avaient établi leur camp, elle eut grand peine à contenir son hilarité. Contrairement à l'elfe, elle ne savait que trop bien que seule la potion de vigueur que l'Eodh avait bue d'un trait n'était pas à blâmer pour l'empressement de Davarion.

Elle vint déposer Firas sur les fourrures malgré quelques protestations babillées, se redressant ensuite pour rejoindre l'elfe, qui ne ferait sans doute pas un pas de plus avant de pouvoir respirer décemment. La hâte de Davarion était palpable, ainsi elle se doutait que le temps dont elle disposait était compté. Si le Gardien forestier n'avait peut-être pas "d'honneur" au vu de son peu d'intérêt pour l'ouvrage de Davarion sur les arts du combat (bien que les mois hivernaux pourraient peut-être lui rendre le vélin du grimoire appétissant), elle avait bien souvent souligné n'avoir qu'une parole, et elle tenait de coutume ses promesses, si farfelues soient-elles. Chaque parole, chaque détail comptait, ainsi la shamane se décida à focaliser sur ses préoccupations les plus urgentes. La vue du bandage sur la main de l'elfe, le manteau un peu poissé de sang souleva immédiatement quelques questions. Du reste, elles auraient tout le temps pour un récit extensif quand le géant serait calmé et qu'elles pourraient s'installer, tranquilles, pour élaborer sur leurs (més)aventures respectives. Après tout, Siv elle-même avait de quoi conter, au vu de la visite de la femme-corbeau, et du cavalier dashnir, survenue en l'absence du reste du clan.


-Aethyr! Vas-tu bien? Es-tu blessée? Si tu as quelque navrure, laisse moi te soigner. Davarion dit avoir aperçu le gardien, un cerf aux ramures adornées de cristaux multicolores. L'as-tu vu, aussi?

Sa curiosité l'avait un peu trop démangée, et elle se doutait que son géant de mari ne tolèrerait pas un récit extensif là, tout de suite, quand son esprit était bien ailleurs. Sa priorité serait de veiller au bien-être de son amie, la raccompagnant près du feu, lui permettant de s'asseoir enfin, et prenant le temps de veiller au rétablissement de son corps meurtri par la magie qu'elle pourrait infuser sur ses blessures, si elle lui révélait quoi que ce soit. Cela fait, elle prit donc la peine de nuancer, tout en ménageant la pauvre elfe, qui avait sans doute bien assez vécu pour une nuit. La shamane n'avait pas grande pudeur pour les choses naturelles, mais elle entendait ménager l'elfe. Il lui restait peu de sang dans le corps, s'il fallait qu'elle l'use pour rougir, la pauvresse pourrait bien sombrer dans l'inconscience.

-J'ai promis à Davarion que nous irions faire une cueillette et une petite chasse avant qu'il ne fasse nuit, comme nos réserves s'épuisent, si nous parvenions à vous retrouver saines et sauves. J'espère que tu pardonneras son empressement. Avec toute la diligence dont Davarion fait preuve, nul doute que nous ne tarderons pas trop. Puis-je te demander de ne lésiner sur aucun détail du récit de l'expédition, quand nous reviendrons?

C'était la stricte vérité : la fin d'automne n'était pas une saison faste, et l'hiver le serait certainement encore moins. De fait, leurs réserves de nourriture n'étaient jamais bien abondantes. Toutefois, fallait-il déduire que s'ils ne rentreraient pas les mains vides, la faim de Davarion s'orientait sur toute autre chose que ce qu'ils pourraient ramener au camp comme tribut.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Ven 28 Oct - 13:27

« Je vais bien, oui, et je l'ai vu aussi! Je n'étais pas certaine, mais je suis soulagée d'entendre que je n'étais pas la seule. » Après s'être laissé guider vers le feu, elle se laissa aussi soigner par la magie familière de la chamane, sans doute pas pour la dernière fois. Elle ne se garda pas non plus de la remercier pour ses bons soins. Naïve, elle ne comprenait pas ce qui pouvait tant exciter leur imposant compagnon en une cueillette et une chasse, surtout après avoir marché ou couru toute la nuit. Peut-être l'illumination viendrait-elle éventuellement.

Avec un geste de la main, elle les encouragea à décamper, puisque leurs plans étaient si urgents. Elle n'était pas seule à avoir droit à des secrets, après tout. Pour son amie, qui serait avide de détails, elle ajouta : « Ne t'en fais pas. Je te raconterai tout au meilleur de mes capacités. »

La lune suivante, elles pourraient même tenter de voir la créature à nouveau, car Siv apprécierait certainement de faire une telle rencontre. Cependant... l'esprit, si c'était bien ce qu'était cet arbre-cerf, s'était aussi présenté à Davarion. Il voudrait l'accompagner et il était logique qu'ils y aillent ensemble. Et c'est alors qu'elle comprit, même si son teint d'albâtre n'en laissa rien paraître. Elle leur offrit simplement un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 18:07

Le couple était rentré à la brunante. Le duo n'était pourtant pas chargé d'une grosse récolte, eux qui avaient passé tout l'après-midi dehors, soit-disant à rôder. Il rapportaient quelques baies automnales, des champignons, et une paire de perdrix, des proies faciles si tant était.

Les quelques feuilles automnales emmêlées dans la chevelure de jais de la shamane, et quelques coutures déchirées de la chemise du guerrier témoignaient pourtant d'une "chasse" tumultueuse.

Au près du feu ce soir là, en lieu et place des légendes usuelles, les récits respectifs se partageraient. Aethyr aurait tout lieu de raconter l'expédition, telle qu'elle l'avait vécu, comme Mordecai et Davarion pourraient le faire eux-mêmes. Avec grand intérêt, Siv écouterait ce qui était dit, sur la faune et flore peu commune qu'ils seraient venus à croiser.

Elle-même raconterait sommairement ce qui s'était passé en leur absence : la fin de veillée passée en compagnie de la Corbeau-Garou, et le passage surprenant de Jahangir qui l'avait suivi. Elle ne détailla pas grand chose du guerrier dashnir, si ce n'était son apparence et son offre potentielle, sa quête de gens d'armes et sa proposition de montures. Davarion se laissa gagner par la fatigue le premier, et s'en fut s'allonger alors que Siv promit de le rejoindre diligemment. La chasse, si maigre soit-elle, couplé de la nuit blanche précédente, l'avait certainement laissé drainé. Siv prit tout de même un moment avec Aethyr, où elle en profita pour détailler certaines paroles curieuses du dashnir, qui l'avaient intriguée. La mention d'une "guerre" ne laissait jamais indifférent, même si cela eut tint de la fabulation ou la spéculation. Certainement, la rôdeuse devrait-elle garder l'oeil ouvert.

(...)

Au lendemain, tôt, la shamane avait fait part de son besoin de voler un peu, et n'avait pas tardé à prendre son envol, sous forme de corvidé. Il lui arrivait parfois d'effectuer ces promenades solitaires à vol d'oiseau, souvent brèves, qui n'étaient de fait pas cause d'alarme (même si elles n'enchantaient pas toujours son compagnon), lorsqu'elle avait besoin d'un temps de réflexion. Toutefois, cette fois, elle se livrerait à l'Unisson promise la veille à la Corbeau-Garou. Aethyr, elle, avait pris le chemin du Cercle Druidique, pour méditer elle-même, semblait-il.

Ils se retrouveraient, certainement, tous avant le couchant. Plausiblement, porteurs de nouvelles histoires.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 18:12

Le guerrier observerait un long moment sa femme quitter pour allez voler. Restant assis autour du petit feu, n'ayant pas besoin de médité ou d'autre activités de prévu apparament. Il demeurait donc la, a attendre, allant voir de temps a autres les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 18:36

Le soleil avait passé son zenith depuis un temps. Au moins, les enfants avaient certainement pu garder Davarion exempt d'ennui. Si Mordecai s'occupait dans l'heure de son quatuor, il fallait tout de même pour le père gérer deux poupons. Peu à peu, Firas semblait s'éveiller progressivement, réclâmant des choses simples par des syllabes. De temps à autre, il énonçait le nom de Davarion, l'un des rares mots qu'il maitrisait tout à fait. Il se prenait parfois de marcher à quatre pattes, et il fallait désormais le surveiller davantage, pour qu'il n'aille mettre en bouche ou toucher quoi que ce fut qui le mettrait en danger. Certainement, en l'état actuel des choses, le petit homme à peau brune pouvait remplacer Sethlim dans ses pires moment d'ivresse, comme confident aux paroles décousues et aux actions pouvant mettre en danger sa vie.

À pied elle était rentrée, en compagnie de Raviya qui l'avait laissée à la lisière du camp, avant de reprendre son envol. Le Corbeau-Garou n'avait pu porter la shamane bien longtemps, mais cette dernière l'avait tout de même raccompagnée en lieu sûr. La Corbeau-Garou, une fois la shamane en sûreté, ne s'était pas attardée après leurs dernières salutations et remerciements.

L'onguent dont la plaie était enduite avait pu faire effet, mais la navrure demeurait visible, la chair précédemment exposée était devenue d'un rose vibrant, partiellement guérie. Il lui faudrait certainement quelques jours, pour guérir tout à fait.

Avant que son compagnon ne succombe à la panique qui pourrait lui venir, elle se prit à expliquer :


-J'ai été imprudente, en mon escapade. J'ai volé à proximité d'un prédateur, un grand aigle, qui m'aura remarqué, puis je suis tombée. Raviya m'a soignée, et ramenée ici.

Autant dire que c'était la stricte vérité, même si différents éléments qui pourraient donner au colosse Eodh une syncope étaient laissés de côté. L'aversion de Davarion pour la Corbeau-Garou était cela même qui avait motivée la femme-corbeau de la sommer à ne pas trépasser. Siv jugeait préférable de ne pas envenimer les choses, pour l'heure, entre ces deux-là.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 18:47

L'eodh regarda la femme avec de grand yeux, se levant brusquement, heureusement il n'avait pas d'enfants avec lui pour l'instant. Il vint immédiatement vers Siv et observa brievement les dégats, les sourcils froncés, le corps visiblement tendu...

Siv.. Je vais te préparé quelques choses rapidement quand même, je reviens..

Il se détourna et en quelques grande enjambés arriva a son sac ou il fouilla rapidement, sortant quelques ingrédients et bouteilles contenant des liquides de differentes couleurs. Il revint bientot vers la shamane, lui tendant deux petits flacons.

Tient mon amour.. la creme orangé tu pourra la mettre sur ta blessure si tu souffre.. et tu pourra boire la verte, sa t'aidera si tu a perdu du sang..

Bien que l'inquietude, et un certain mécontentement était visible sur son visage, il demeurait plutot calme vu les circonstances. Il invita la femme a venir s'asseoir la ou il se trouvait, près du feu. La il passera un bras autour d'elle, se collant sur sa personne, soupirant légerement.

Soit prudente je t'en pris mon amour.. Il peut y avoir plusieurs dangers sur cette ile.. S'il te plait, ce n'est rien de bien grave la, sa devrait bien guérir, mais bon.. vaux mieux rester vigilant et essayer d'éviter les ennuis..

La dessus il lui offrit un petit sourire, en prenant sa main dans les siennes, caressant doucement le dessus de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 20:36

Le soir précédent, Aethyr avait effectivement raconté son aventure en détail. Elle avait parlé des colonies de souris blanches vivant dans les racines des arbres et des vipères qui se nourrissaient des petits rongeurs. Elle avait signalé la découverte de la plume d'une harpie de pierre et des arbres brûlés ainsi que ses théories sur les coupables (élémentaires de feu, chats infernaux, dragons?). Sans oublier l'ourson auquel elle avait donné des baies, elle revécut sa rencontre avec la mère avec plus de prudence qu'elle n'en avait fait preuve en vérité. Puis, il avait été question du gardien, si c'était bien lui. L'Elfe ne savait pas si un pacte avait été forgé, mais elle entendait procéder avec son tribut mensuel néanmoins. Elle ne le dit pas, mais elle regrettait avoir gaspiller sa dernière pierre d'âme, qu'elle aurait pu utiliser pour montrer cet être à la fois végétal et cervidé, semblait-il, à la chamane. Il lui faudrait en obtenir d'autres.

Le lendemain, lorsque Siv revint blessée, la rôdeuse voulut se lever pour aller vers elle, mais ne quitta que d'un pouce l'endroit où elle était assise avant de se raviser. Davarion prenait soin d'elle et sa femme avait probablement déjà fait le nécessaire pour se soigner. Elle souleva plutôt Firas qui tentait de s'éloigner en douce pour le réorienter dans une direction plus sûre. Une fois le couple assis, elle déclara : « J'ai rencontré Corbeau, ou quelqu'un ou quelque chose qui se fait passer pour lui. Il m'a reconnue et a prétendu n'être pas mort, que c'était un remplaçant qui avait perdu la vie, mais ne s'est pas expliqué davantage. Il voulait savoir qui d'autre était sur l'île, mais je ne lui ai rien dit sur le clan, au cas où cet être ne nous voudrait pas du bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 21:56

L'eodh qui déja se contenait de la mésaventure de sa femme, se crispa davantage a la nouvelle de l'elfe, il détourna légerement son regard de Siv pour fixer la rodeuse d'un air étrange.

J'ai tenu sa tête dans mes mains il me semble.. et ses assassins serait bien piètre de ne pas reconnaitre leur victime assurément... Et pourquoi aurait il attendu ce moment ci pour se montrer.. Il aurait pu après la mort de Stommius si sa lui chantais..

Il se tut alors, haussant ses larges épaules pour ramener toute son attention vers la shamane a ses coté, son regard sombre la parcourait en détail s'assurant qu'aucunes blessures ne lui aurait échapper, n'ayant jamais lacher la main de celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 21:59

Elle présenta un sourire un peu contrit, au duo installé. Elle aurait préféré leur épargner l'inquiétude. Elle ne tarda pas à suivre les recommandations du colosse, en ne se confondant pas sur l'usage respectif des deux potions.

Elle hocha doucement, à ses recommandations, ses requêtes. Même si à la vérité, l'ile étant ce qu'elle était, elle ignorait à quel point elle pourrait mitiger le danger avec lequel elle pourrait tomber nez à nez.


-Je ferai plus attention. Merci, pour ton aide, pour tes soins. Je vais déjà mieux!

Les paroles d'Aethyr hissèrent immédiatement son regard ambré vers la discrète rôdeuse elfique. Elle s'était en partie raidie, et Davarion, qui la maintenait enlacée, pourrait bien le constater. Elle fronça un peu, soudain songeuse.

-Ce n'est pourtant pas le Samhain qui tombe en plein hiver, où les esprits des morts nous apparaissent, pour dispenser conseils, palabres ou récriminations. S'il est apparu au Cercle, il peut être manifestation, une âme en peine qui ignore même sa propre mort, niant les faits à défaut de pouvoir les apprivoiser, ou même d'en avoir connaissance... C'est une possibilité. Il est aussi possible qu'il ait, bel et bien, été remplacé. Mais... par qui? Et... surtout, pourquoi? Pourquoi usurperait-on son identité, alors? S'il n'est pas Corbeau, mais un homme similaire, pourquoi usurper son identité, maintenant? Il faudra bien voir... à la vérité, de quoi il peut bien s'agir au fond. Trier le bon grain de l'ivraie, déterminer la différence entre le vivant et le mort, pourrait nous prendre un moment. Et s'il s'agit d'un survivant, amené là par le même coup du sort que nous, curieux de savoir qui se trouve sur l'ile, il ne tardera pas à rencontrer nouvelles figures, et à reconnaitre les visages surgis de son passé. Notre existence ne sera pas un mystère bien longtemps. Mais le mieux, certainement, pour puiser nos réponses, serait de les cueillir à la source même, et le retrouver avant qu'il ne se mette en quête de notre campement. Il est reclus, mais quelques uns l'ont bien déniché. Nous avons toute une demi de journée, amplement le temps de nous rendre à lui, discuter un moment, et rentrer avant qu'il ne fasse nuit. Mais pour plus d'assurance, peu importe de quoi, ou qui il s'agit, mieux vaudrait certainement aller à lui ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Aethyr

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 06/03/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Mer 2 Nov - 23:00

Aethyr considéra un instant la suggestion de retrouver l'homme. Sans doute valait-il mieux partir à sa recherche que de le laisser les trouver, en effet.

« Je veux bien. Je ne lui fais pas confiance, alors il est plus avisé que nous le confrontions ensemble. Ça nous donne quelque chose à faire, mais ce qui me motive le plus est la possibilité d'éclaircir au moins ce mystère. »

À nouveau, elle cueillit Firas pour empêcher une autre tentative d'évasion. Le petit n'apprécia pas d'être ainsi contré et resta assis là où elle le déposa, boudeur. La rôdeuse serait une experte lorsque les enfants de Mordecaï atteindraient cet âge, mais elle se doutait que quatre seraient beaucoup plus d'ouvrage que ce seul Dashnïr.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 3 Nov - 17:23

L'eodh fixait sa femme incertain un moment.

Tu devrais peut etre te reposer un peu Siv.. Et si c'est un esprit ou un crimine.. enfin un criminel autre que le vrai Corbeau, sa pourrait être dangereux.. Enfin, moi et Aethyr c'est bien assez pour le contenir, je peux contenir quiconque! Mais bon.. si tu veux voir cela immediatement d'accord, mais ne force pas trop hein! Peu importe ce qui se produit s'il te plait..

Décidement le grand eodh semblait étrangement consciliant ce jour la.
Revenir en haut Aller en bas
Siv

avatar

Messages : 999
Date d'inscription : 15/01/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 3 Nov - 17:33

Elle étreignit son voisin de son bras intact, avec affection, peut-être pour le rassurer, en ce geste tendre. Elle lui offrit un sourire, et posa un baiser tendre sur sa joue, saluant visiblement les efforts qu'il faisait : ni un phénomène ésotérique à contenir, ni la résurgence du Corbeau dans leur existence ne ferait bondir le grand Eodh de joie et elle le savait bien.

-Tu seras là, et Aethyr aussi. Avec vous deux, je ne risque pas grand chose. Et je préserverai mes énergies, c'est promis. Cela dit, je dormirai mieux ce soir en sachant de quoi il retourne. Allons-y, dès que vous vous sentez d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Davarion Margyas, Eodh

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 12/02/2016

MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    Jeu 3 Nov - 17:59

Le guerrier se contenta d'hocher légerement la tête. Il semblait prêt de son coté..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sovenghärd en route.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sovenghärd en route.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» esprit au bord de la route cette nuit !
» journée victimes de la route
» L'Esprit les guide sur leur route !
» En 1975, le 30/08 Panique sur la route (Noé département 31)
» Route de Noël 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: L'Île, le nouveau monde :: Autour du feu-
Sauter vers: