(Serveur fermé)
 
AccueilWikiS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le songe écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Le songe écarlate   Lun 6 Juin - 7:02

Je me suis endormie dans cette herbe fraîche et isolée de Menoch. J'entend les battements de mon cœur comme le rythme d'un monde oublié. Mes paumes ouvertes nourrissent la terre de mon sang et je sens quelque chose sortir de mon corps. J'aimerais savoir ce que s'est mais je ne peux ouvrir les yeux. Je me sens bien, j'ai l'impression de sentir ce cocon si familier que la forêt obscure m'offrait. C'est comme un petit bout de chez moi qui m'enveloppe, me berce et m'offre la paix. L'oubli est mien. Fini les tourments, fini les inquiétudes, je vis le songe et le songe me donne vie.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Lun 6 Juin - 18:41

Je vole dans les airs, je tournoie, je cours après mes sœurs et je ris. Je me cache et elles me cherchent, je les poursuis. Un moment d'insouciance et de bonheur, simple et léger.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Lun 6 Juin - 18:42

J'observe le ballet des parades amoureuses, les fées de toutes les couleurs se mélangent, se mêlent et s'entremêlent. Je ne participe jamais, car personne ne me plait. Je suis sur une branche et je souris, me contentant d'être heureuse pour les miens.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Mar 7 Juin - 8:18

Je me repose dans une souche, puis j'entend des incartades. J'aperçois deux fés dont un que je ne connais pas. Il a des ailes violettes, des oreilles de renard fixé sur la tête et la queue qui va avec sur son pantalon. Peut-être une nouvelle espèce? Je me contente de les espionner. Et cette après-midi, je verrais enfin le prince Pixie. Je me demande comment il est, s'il me choisira. Nous avons toujours été en guerre et ce mariage pourrait peut-être apaiser les luttes et minimiser les pertes. Je reprends ma sieste, je me sens bien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Mer 8 Juin - 10:09

Je vois pour la première fois le prince pixie. Il est grand, une chevelure blonde, des yeux d'un bleu électrique, un nez aquilin, une peau laiteuse et un sourire ravageur. Pour la première fois de ma vie, je ressens quelque chose. J'aimerais être son élue, j'aimerais que l'on fasse connaissance et qu'ensemble, nous découvrions les différences entre nos deux peuples. Je rêvasse debout quand je m'aperçois d'une chose... Il observe en coin ma sœur Ishtazil. Une nouvelle émotion puissante me prend le cœur et l'esprit, la jalousie.
Je l'enferme en moi, je la tais et sourit quand on me présente.
Je me souviens de ce qui s'est passé, je me souviens de ce que j'ai fais... Je n'oublierais jamais le visage du pixie quand je l'ai poussé du haut de la falaise pour qu'il disparaisse, lui et son intérêt pour ma sœur. Lui et cette demande en mariage qu'il avait faites quelques jours plus tôt, me brisant le cœur. A cette époque, je ne connaissais ni le pardon, ni le remord. Et je ne crois pas vraiment regretter. Les regrets et les remords ne sont que des chaînes que l'on traînent. Un pixie de moins, un sentiment naissant étranglé. Une princesse qui aime et chérit n'est pas digne de son rang. Elle se doit d'être forte, impitoyable et sans cœur pour sa survie et celle de ses sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Jeu 9 Juin - 14:07

Je suis nue sur ma branche, je profitais des éclats de lumière de l'astre diurne quand une voix me tire de ma rêverie. Mon regard cherche et je le vois, un humain! Le premier que je vois de ma vie. Je prend forme humaine, une forme que j'utilise rarement, elle n'est pas aboutie, pour que nous discutions, il semble me connaître, me chercher et même son nom me parait familier, Soleil.
Il se dit devin, alors je le teste et ses réponses sont souvent justes. Je suis étonnée et je continue de l'inspecter, de l'étudier. Il en vient à parler de mariage, de ma main... J'en ris tellement c'est fou et je lui lance un défi. Il combat alors un vipéron sur les abords du lac argenté, la panthère-lézard est rapide, dangereuse et résistante mais après une lutte acharnée, il m'en ramène la tête.
Je l'amène alors à la taverne de mes parents, je lui montre ma mère Mélisse, entrain de servir puis nous allons en cuisine et je raconte à mon père l'exploit de Soleil. S'engage une conversation entre les deux hommes qui se conclut par l'acceptation du colosse qu'est mon père. A la condition bien sûr que je sois toujours libre de partir si je ne désire pas me marier. J'ai toujours cru que les mariages servaient un intérêt politique, financier ou de façade, mais cet humain là, il semble vouloir me protéger, m'aimer et des mots dans sa bouche parfois font échos dans mon esprit mais j'ignore pourquoi. Il me semble si familier. Je l'emmène en forêt pour jouer au chat mais finalement je le perd de vue. Peut-être le reverrais-je plus tard, du moins, s'il survit dans la forêt obscure.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Lun 13 Juin - 12:15

Je suis dans la cuisine de mon père, je l'observe attentivement préparer une haché de cervelle. Le tout destiné à garnir une tourte dont la pâte repose dans une platine de métal. Il me montre comment faire, comment manier le couteau puis il me laisse à la cuisine en compagnie des champignons et des légumes qui serviront à la farce. Je remplis la tourte, et puis je cherche des yeux, j'étais certaine d'avoir fait tomber un morceau de champignon mais aucune trace de cette truffe noire.
A la place, mon regard se fige sur une rose noire, splendide et fraîchement coupée.
Je m'étonne de la trouver là évidemment et je demande au vide, qui va là?
C'est alors que je le vois, un fé noir, l'air mutin, la bouche sensuelle et le regard vif.
Nous parlons et je l'avertis que les clients ne sont pas autorisés ici et qu'il ne devrait pas trop traîner dans les parages Mon père considère sa cuisine comme son territoire, autant dire qu'il faut un passeport pour y accéder et une autorisation cachetée pour y rester. Il nous achète une part de tourte et je reçois en payement une pixie dans une bouteille. C'est d'un sourire amusé que je la secoue et en rit. Ici l'or est secondaire, ce présent nous sera sans doute un jour utile.
Il fini par partir et je le salue avec joie.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Mer 21 Sep - 8:35

J'ai commis une erreur et cette erreur a coûté la vie à mon frère. Des éclaireurs dents-de-sabre nous ont surpris. L'insouciance de la jeunesse est parfois cruelle.

Je me suis toutefois faites une amie dans cette période de deuil. J'ignore son nom et cela n'a que peu d'importance. C'est une dryade noire, elle se délecte de la pourriture, que se soit la décomposition d'un corps ou de végétaux. Elle nous a tous accompagné à la cérémonie pour notre regretté disparu. Nous avons accroché quelques objets qu'il possédait sur l'un des crochets du mur des disparus. Un de plus, mais ici, nous ne pleurons pas, nous chantons et dansons car ce qui est, retourne à la terre notre mère. La forêt obscure accueille ses enfants en son sein quand ils quittent le monde physique.

Il est dommage que nous n'ayons pu profiter de l'alcool coulant à flot et de la fête très longtemps. Venus des contrées au sud, les pixies ont attaqués notre forêt. Leur roi, avide, rêve de nous gouverner mais nous sommes loyaux et nous n'avons qu'un seul roi. La lutte fut acharnée, sanglante, les corps amassés mais nous avons gagné. Nous nous sommes unis, malgré nos différents et nos différences contre un ennemi commun. Quelques pertes sont à dénoter mais nous avons repousser nos assaillants.
Je souris à la dryade noire, car tout du long, elle a soulevé sol, branches et plantes pour défendre notre territoire. J'essuie ma lame et je la salue, l'enjoignant à me retrouver un de ses jours.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Mer 5 Oct - 6:46

Le portail s'est refermé, j'attend le cœur battant et l'arc bandé qu'ils essaient de passer, de forcer l'entrée. Mais il n'y a rien, ni démons, ni monstres... Après quelques heures en attente, en embuscade, je relâche mes muscles, mon esprit.

La nouvelle forêt obscure ne semble pas craindre les failles extérieures. Alors je me décide à regarder autour de moi. C'est chez moi tout en étant un ailleurs. Il me reste à explorer pour voir ce qui a changé, ce qui est resté, ce qui a été altéré ou non.

J'espère que les miens vont bien, j'espère qu'ils s'en sortiront sans moi. Mes enfants seront bien entourés, je n'en doute pas et j'ai pleinement confiance en Khejri.

Tout ira bien et dés demain, je me mettrais en route. Pour l'heure, j'ai besoin de repos et d'une branche accueillante.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Lun 17 Oct - 16:27

Je me suis levée tôt afin d’accueillir la luminosité tamisée de la forêt. J'observe son retour magistrale et pourtant, certaines choses me sont inconnues.
Autour d'une cascade, pousse des champignons phosphorescent. Je me garderais bien d'y goûter.
L'eau scintille, marmoréenne et soudain je suis prise d'un doute. J'entends une voix dans ma tête qui me dit de faire un vœu. Un vœu? L'eau tourbillonne et une légère forme se dessine. C'est un poisson argenté aux reflets arc-en-ciel... Mais qu'est-ce que ça fiche là ça? Je n'y comprends rien. Il n'y avait pas ce genre d'espèce autrefois mais soit. S'il faut un vœu alors je le ferais, mais un tout petit vœu car mon instinct me dit que quelque chose cloche. Alors je demande un gâteau aux myrtilles, les myrtilles n'existant pas ici. Entre mes mains naît cette pâtisserie à l'aspect succulent. Je l'observe un long moment me souvenant de ses tonnes de confiseries et gâteaux que j'ai pu ingurgiter quand je portais mes enfants au creux de mon corps. J'ai le cœur qui se pince et du vague l'âme. J'ai une pensée pour Sethlim, pour le bonheur que j'avais à cette époque là avant que tout ne vole en éclat. Je ne crois pas l'avoir réellement pardonné et au final, mes dernières paroles pour lui menèrent à notre séparation. J'aurais peut-être dû suivre Aeidan, m'enfuir avec lui, vivre pour de bon sans me cacher, sans étouffer ma nature, sans changer ce qui gronde en moi.

Durant mes tergiversations, la pâtisserie souhaitée s'est affaissé et de sa mie trompeuse s'écoule des torrents de vers. Je lâche le tout et je comprends. A l'effigie de la Djinn dans sa bouteille, cette cascade est une sorte de fontaine à souhaits qui corrompt les demandes. Je prends quelques outils dans ma besace et je me débrouille pour confectionner un panneau, ça servira aux prochains qui seraient tentés de souhaiter... par exemple d'être "roi du monde" et de finir régnant sur une montagne de cadavres.
Je cloue le panneau et y grave "Attention, cascade à souhaits corrompus, danger". J'accentue les marques de quelques pigments naturels broyés.

Je reprends ensuite mon chemin, mon exploration.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Ven 2 Déc - 14:37

Je marche, je vole, j'esquive une ronce ou l'autre. Je cherche des yeux des choses connues et j'arrive dans la clairière des naissances. Elle est comme avant d'un premier regard. Des fleurs de toutes les tailles, de toutes les formes et de toutes les couleurs sont amassées, regroupées. Certaines se fanent, d'autres sont prêtes à éclore. J'en perçois une qui tremble, qui s'agite, déjà un petit groupe de fées s'est amassées auprès d'elle pour accueillir le nouveau-né. Les pétales s'écartent et j'en reste perplexe et pantoise quand je m'aperçois de ce qui en sort. Une fée... une nouvelle sorte de fée. Des oreilles animales en plus des oreilles en pointe, une queue touffue... Serais-ce un loup? Puis il y a son visage... Un visage presque familier... J'en souris malgré moi. On dirait le frère de mon égaré. Je me demande comment il va, si Ivory prend soin de lui. En fait, je me demande comment ils vont tous. Je devrais peut-être me faire quelques connaissances et amis ici, ça me passerait le temps.
J'y penserais surement après avoir remplit mon estomac qui hurle famine. Comme j'aimerais une corne de gazelle engluée de miel. Ou un gâteau à la crème de noix de coco ou... Je divague.
Revenir en haut Aller en bas
Nati

avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 11/02/2016

MessageSujet: Re: Le songe écarlate   Dim 11 Déc - 16:15

Je me suis approchée d'une plante, elle sentait irrésistiblement bon. Je me suis penchée pour humer ses pétales et...

Je me sens bien, la houle me berce. La chaleur est réconfortante ici. Je devais faire quelque chose mais je ne me souviens plus quoi. Ça n'a pas d'importance, tout ça n'a plus d'importance. Chante les oiseaux, chante la plume qui courre sur la blanche page, sèche l'encre sur ma peau... Je m'endors.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le songe écarlate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le songe écarlate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Le Songe de Don Bosco" (Vidéo)
» "Le songe de Don Bosco" ou pourquoi l'Eglise ne sombrera pas ?
» Très beau Hadith sur un songe du Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم
» songe ou rêve
» Le songe prophétique de Saint Jean Bosco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres Mystiques UO :: Rôliste :: Histoire des personnages-
Sauter vers: